Suite

Comment déterminer l'orientation de l'anneau à partir des points de coordonnées lat/long ?

Comment déterminer l'orientation de l'anneau à partir des points de coordonnées lat/long ?


Nous avons un ensemble de coordonnées de point en lat/long qui contribuent à un polygone. À partir de cet ensemble, comment déterminons-nous que le polygone est dans le sens horaire ou antihoraire ?


Ce qu'il faut faire

Exprimez $A,B,C$ en utilisant les coordonnées cartésiennes dans $mathbb R^3$. Calculer ensuite

$D=igl((Afois B)fois Cigr)fois(Afois B)$

Divisez ce vecteur par sa longueur pour le projeter sur la sphère (avec le centre de la sphère comme centre de projection). Vérifiez si vous avez les bons signes le calcul force à la place, vous obtenez le point du côté opposé de la terre, auquel cas vous inverseriez simplement tous les signes de coordonnées. Le point correct est probablement celui le plus proche, par ex. le point $A+B$, vous pouvez donc simplement essayer les deux alternatives et choisir la bonne.

Remettez ensuite le vecteur cartésien résultant en latitude et logitude.


1 réponse 1

Il y a quelques parties différentes ici :

Choisissez une résolution : Choisissez une résolution H3 pour la recherche. Une résolution plus fine signifie plus de précision mais plus d'utilisation de la mémoire. Res 8 a une taille d'environ quelques pâtés de maisons.

Données d'indexation : Pour utiliser H3 pour la recherche de rayon, vous devez indexer les magasins par index H3. Si vous voulez que cela soit efficace, vous feriez mieux d'indexer tous les magasins à l'avance. Comment faire cela dépend de vous, un moyen simple dans JS pourrait être de créer une carte de tableaux d'identifiants :

Effectuez la recherche : Pour rechercher, indexez votre emplacement de recherche et obtenez tous les index H3 dans un certain rayon. Vous pouvez utiliser la fonction h3.edgeLength pour obtenir le rayon approximatif d'une cellule à votre résolution actuelle.

Avertissements : C'est ne pas une vraie recherche de rayon. Le k-ring est une forme grossièrement hexagonale centrée sur l'origine. C'est assez bon pour de nombreux cas d'utilisation et beaucoup plus rapide qu'une recherche de rayon de Haversine traditionnelle, surtout si vous avez de nombreuses lignes à rechercher. Mais si vous vous souciez de la distance exacte, H3 peut ne pas être approprié (ou, dans certains cas, H3 peut convenir, mais vous voudrez peut-être les index à l'intérieur d'un "vrai" cercle - une option ici est de convertir votre cercle en un cercle fermé). au polygone circulaire, puis obtenez les index via h3.polyfill ).


Python : calculez le relèvement entre deux lat/long

J'essaie de calculer le relèvement entre deux lat/long.

Je n'ai pas de question concernant la fonction/formule en soi,

le problème est que le résultat n'est pas celui attendu.

L'utilisation prévue de la fonction renvoie le relèvement entre deux paires lat/long dans une liste (très longue), c'est-à-dire

Le résultat du relèvement modifie alors l'orientation de la vue du tracé où le relèvement peut prendre une valeur dans la plage [-180, 180]. Idéalement, le résultat apparaîtrait tel que la ligne formée entre lat1, lng1 et lat2, lng2 soit parfaitement "verticale" dans le tracé (les annotations lat/lon sont inversées dans le tracé), voir ci-dessous

J'espère que quelqu'un pourra déduire le problème du roulement renvoyé par la fonction et quel devrait être le roulement attendu. Quelques exemples ci-dessous :

Heureux de fournir des informations supplémentaires, merci d'avance pour toute aide.


Détermination de l'azimut

À ce stade, vous devez vous rappeler que l'angle que vous recherchez n'est pas nécessairement le plus petit angle entre la ligne de grille verticale et la ligne que vous avez tracée entre A et B. En fait, ce n'est le cas que lorsque l'angle est inférieur à 90° (c'est-à-dire entre le nord et l'est). Sinon, il faut se référer au positions relatives de A et B.

Dans le présent exemple, si vous mesurez l'angle entre la verticale et votre droite, puisqu'elle pointe entre le sud et l'ouest, elle aura une valeur comprise entre 0° et 90°. Disons qu'il fait 30°. Cela ferait l'azimut (180 + 30) = 210°, ce qui a un sens géographique quand on sait généralement quelles directions impliquent nécessairement les plages d'azimut.

Dans un exemple dans lequel la direction A vers B est comprise entre 90° et 180°, l'angle le plus court entre la verticale et cette ligne devrait être soustrait de 180° pour obtenir l'azimut correct. Vous pouvez toujours vérifier vos réponses par rapport aux instructions physiques sur la carte pour vous assurer qu'elles ont un sens.


Le type de données geo_shape facilite l'indexation et la recherche avec des formes géographiques arbitraires telles que des rectangles et des polygones. Il doit être utilisé lorsque les données indexées ou les requêtes en cours d'exécution contiennent des formes autres que des points.

Vous pouvez interroger des documents utilisant ce type à l'aide de geo_shape Query.

Options de mappagemodifier

Le mappage geo_shape mappe les objets de géométrie geo_json au type geo_shape. Pour l'activer, les utilisateurs doivent mapper explicitement les champs au type geo_shape.

[ 6.6 ] Obsolète en 6.6. PrefixTrees n'est plus utilisé Nom de l'implémentation PrefixTree à utiliser : geohash pour GeohashPrefixTree et quadtree pour QuadPrefixTree. Remarque : Ce paramètre n'est pertinent que pour les stratégies à terme et récursives.

[ 6.6 ] Obsolète en 6.6. PrefixTrees n'est plus utilisé Ce paramètre peut être utilisé à la place de tree_levels pour définir une valeur appropriée pour le paramètre tree_levels. La valeur spécifie la précision souhaitée et Elasticsearch calculera la meilleure valeur tree_levels pour honorer cette précision. La valeur doit être un nombre suivi d'une unité de distance facultative. Les unités de distance valides incluent : in , inch , yd , yard , mi , miles , km , kilometres , m , meter , cm , centimeters , mm , millimeters . Remarque : Ce paramètre n'est pertinent que pour les stratégies à terme et récursives.

[ 6.6 ] Obsolète en 6.6. PrefixTrees n'est plus utilisé Nombre maximum de couches à utiliser par PrefixTree. Cela peut être utilisé pour contrôler la précision des représentations de formes et donc le nombre de termes indexés. La valeur par défaut est la valeur par défaut de l'implémentation PrefixTree choisie. Étant donné que ce paramètre nécessite un certain niveau de compréhension de l'implémentation sous-jacente, les utilisateurs peuvent utiliser le paramètre de précision à la place. Cependant, Elasticsearch utilise uniquement le paramètre tree_levels en interne et c'est ce qui est renvoyé via l'API de mappage même si vous utilisez le paramètre precision. Remarque : Ce paramètre n'est pertinent que pour les stratégies à terme et récursives.

[ 6.6 ] Obsolète en 6.6. PrefixTrees n'est plus utilisé Le paramètre de stratégie définit l'approche sur la façon de représenter les formes au moment de l'indexation et de la recherche. Cela influence également les capacités disponibles, il est donc recommandé de laisser Elasticsearch définir ce paramètre automatiquement. Deux stratégies sont disponibles : récursive et term . Les stratégies Récursive et Terme sont obsolètes et seront supprimées dans une future version. Bien qu'ils soient toujours disponibles, la stratégie Term ne prend en charge que les types de points (le paramètre points_only sera automatiquement défini sur true) tandis que la stratégie Récursive prend en charge tous les types de formes. (IMPORTANT : voir Arbres de préfixes pour des informations plus détaillées sur ces stratégies)

[ 6.6 ] Obsolète en 6.6. PrefixTrees n'est plus utilisé Utilisé comme indice pour le PrefixTree sur sa précision. La valeur par défaut est 0,025 (2,5%) avec 0,5 comme valeur maximale prise en charge. REMARQUE SUR LES PERFORMANCES : cette valeur sera par défaut à 0 si une définition de précision ou de niveau d'arbre est explicitement définie. Cela garantit une précision spatiale au niveau défini dans la cartographie. Cela peut entraîner une utilisation importante de la mémoire pour les formes haute résolution avec une faible erreur (par exemple, les grandes formes à 1 m avec une erreur < 0,001). Pour améliorer les performances d'indexation (au détriment de la précision de la requête), définissez explicitement tree_level ou precision avec une distance_error_pct raisonnable, en notant que les grandes formes auront plus de faux positifs. Remarque : Ce paramètre n'est pertinent que pour les stratégies à terme et récursives.

Définissez éventuellement comment interpréter l'ordre des sommets pour les polygones / multipolygones. Ce paramètre définit l'une des deux règles de système de coordonnées (droite ou gauche) dont chacune peut être spécifiée de trois manières différentes. 1. Règle de droite : à droite, à gauche, dans le sens antihoraire, 2. Règle à gauche : à gauche, dans le sens des aiguilles d'une montre, dans le sens des aiguilles d'une montre. L'orientation par défaut (sens antihoraire) est conforme à la norme OGC qui définit les sommets de l'anneau externe dans le sens antihoraire avec les sommets (trous) de l'anneau interne (trous) dans le sens horaire. La définition de ce paramètre dans le mappage geo_shape définit explicitement l'ordre des sommets pour la liste de coordonnées d'un champ geo_shape, mais peut être remplacé dans chaque document GeoJSON ou WKT individuel.

[ 6.6 ] Obsolète en 6.6. PrefixTrees n'est plus utilisé Définir cette option sur true (la valeur par défaut est false ) configure le type de champ geo_shape pour les formes ponctuelles uniquement (REMARQUE : les multipoints ne sont pas encore pris en charge). Cela optimise les performances d'indexation et de recherche pour le geohash et le quadtree lorsque l'on sait que seuls les points seront indexés. À l'heure actuelle, les requêtes geo_shape ne peuvent pas être exécutées sur les types de champs geo_point. Cette option comble l'écart en améliorant les performances des points sur un champ geo_shape afin que les requêtes geo_shape soient optimales sur un champ de point uniquement.

Si vrai, les formes GeoJSON ou WKT mal formées sont ignorées. Si false (par défaut), les formes GeoJSON et WKT mal formées lèvent une exception et rejettent l'intégralité du document.

Si vrai (par défaut), les points à trois dimensions seront acceptés (stockés dans la source) mais que seules les valeurs de latitude et de longitude seront indexées, la troisième dimension est ignorée. Si false , les géopoints contenant plus que les valeurs de latitude et de longitude (deux dimensions) lèvent une exception et rejettent l'ensemble du document.

Si de vrais anneaux linéaires non fermés dans les polygones seront automatiquement fermés.

Approche d'indexationmodifier

Les types GeoShape sont indexés en décomposant la forme en un maillage triangulaire et en indexant chaque triangle comme un point à 7 dimensions dans un arbre BKD. Cela fournit une résolution spatiale presque parfaite (jusqu'à une précision de 1e-7 degrés décimaux) puisque toutes les relations spatiales sont calculées à l'aide d'une représentation vectorielle codée de la forme d'origine au lieu d'une représentation matricielle telle qu'utilisée par l'approche d'indexation des arbres de préfixe. Les performances du tessellateur dépendent principalement du nombre de sommets qui définissent le polygone/multi-polygone. Bien qu'il s'agisse de la technique d'indexation par défaut, les arbres de préfixe peuvent toujours être utilisés en définissant les paramètres de l'arbre ou de la stratégie en fonction des options de mappage appropriées. Notez que ces paramètres sont désormais obsolètes et seront supprimés dans une future version.

NOTES IMPORTANTES

Les fonctionnalités suivantes ne sont pas encore prises en charge avec la nouvelle approche d'indexation :

  • Requête geo_shape avec des types de géométrie MultiPoint - Elasticsearch empêche actuellement la recherche de champs geo_shape avec un type de géométrie MultiPoint pour éviter une recherche linéaire de force brute sur chaque point individuel. Pour l'instant, si cela est absolument nécessaire, cela peut être réalisé en utilisant une requête booléenne avec chaque point individuel.
  • Requête de relation CONTAINS - lors de l'utilisation de la nouvelle stratégie d'indexation vectorielle par défaut, les requêtes geo_shape avec une relation définie comme contains ne sont pas encore prises en charge. Si cette relation de requête est une nécessité absolue, il est recommandé de définir la stratégie sur quadtree et d'utiliser l'approche obsolète d'indexation de stratégie PrefixTree.

Arbres de préfixemodifier

[ 6.6 ] Obsolète en 6.6. Les PrefixTrees ne sont plus utilisés Pour représenter efficacement des formes dans un index inversé, les formes sont converties en une série de hachages représentant des carrés de grille (communément appelés « rasters ») à l'aide d'implémentations d'un PrefixTree. La notion d'arbre vient du fait que le PrefixTree utilise plusieurs couches de grille, chacune avec un niveau de précision croissant pour représenter la Terre. Cela peut être considéré comme une augmentation du niveau de détail d'une carte ou d'une image à des niveaux de zoom plus élevés. Étant donné que cette approche entraîne des problèmes de précision avec la forme indexée, elle a été déconseillée au profit d'une approche d'indexation vectorielle qui indexe les formes sous la forme d'un maillage triangulaire (voir Approche d'indexation).

Plusieurs implémentations de PrefixTree sont fournies :

  • GeohashPrefixTree - Utilise des géohachages pour les carrés de la grille. Les géohachages sont des chaînes codées en base32 des bits de latitude et de longitude entrelacés. Donc plus le hachage est long, plus il est précis. Chaque caractère ajouté au geohash représente un autre niveau d'arborescence et ajoute 5 bits de précision au geohash. Un geohash représente une zone rectangulaire et possède 32 sous-rectangles. Le nombre maximum de niveaux dans Elasticsearch est de 24.
  • QuadPrefixTree - Utilise un quadtree pour les carrés de la grille. Semblable au geohash, les arbres quadruples entrelacent les bits de latitude et de longitude, le hachage résultant est un peu défini. Un niveau d'arbre dans un arbre quad représente 2 bits dans cet ensemble de bits, un pour chaque coordonnée. Le nombre maximal de niveaux pour les arbres quad dans Elasticsearch est de 50.
Stratégies spatialesmodifier

[ 6.6 ] Obsolète en 6.6. PrefixTrees n'est plus utilisé L'implémentation d'indexation sélectionnée repose sur une SpatialStrategy pour choisir comment décomposer les formes (soit sous forme de carrés de grille ou d'un maillage triangulaire tesselé). Chaque stratégie répond aux éléments suivants :

  • Quel type de Formes peut-on indexer ?
  • Quels types d'opérations de requête et de formes peuvent être utilisés ?
  • Prend-il en charge plus d'une forme par champ ?

Les implémentations de stratégie suivantes (avec les capacités correspondantes) sont fournies :


Boîte de dialogue Propriétés de l'attachement de référence



Comme le même modèle peut être attaché plusieurs fois, le nom logique vous aide à distinguer les références.

    Coïncident — Aligne les références par rapport aux coordonnées du plan de conception uniquement. Monde coïncident — Aligne les références avec le modèle actif en ce qui concerne à la fois l'origine globale et les coordonnées du plan de conception. Géographique – Transformation AEC : calcule la transformation linéaire qui donne la meilleure approximation des résultats de l'exécution de l'algorithme de reprojection complet, si le modèle actif et la référence ont des systèmes de coordonnées géographiques. L'approximation est acceptable pour des données à plus petite échelle, telles que la plupart des structures artificielles occupant moins d'un kilomètre carré.

Lorsque le système de coordonnées géographiques est créé à partir de points de repère de repère, il conserve les angles et met systématiquement à l'échelle le modèle par rapport au point de repère principal et à l'échelle des données à ce point dans le système de coordonnées.

Pour les données géographiques, il est peu probable que les résultats soient acceptables. Pour évaluer si cette méthode est une approximation acceptable, l'erreur maximale est affichée dans le champ Description. Il est calculé en appliquant le calcul exact à chaque coin de la plage de référence et en comparant cette position à la position calculée à partir de la transformation. Pour les références couvrant des zones géographiquement petites, les erreurs sont généralement de petites fractions de mètre. L'avantage de cette méthode de géoréférencement est qu'elle donne les mêmes performances que les autres pièces jointes de référence, puisque la reprojection n'est pas nécessaire.

Lorsque deux modèles utilisent le même système de coordonnées géographiques de base, la seule différence étant leurs transformations locales, OpenPlant Modeler peut calculer une transformation linéaire exacte entre les deux modèles.

Géographique – Reprojeté : reprojette toutes les données du modèle de référence du système de coordonnées géographiques du modèle de référence vers le système de coordonnées géographiques du modèle actif, si le modèle actif et la référence ont des systèmes de coordonnées géographiques. Les données reprojetées sont stockées uniquement en mémoire (puisque la référence n'est pas modifiée), donc les calculs de reprojection se produisent à chaque fois que la référence est chargée. Cela augmente le temps nécessaire pour ouvrir le modèle actif mais est plus précis.

Cette orientation recalcule mathématiquement les points dans le modèle de référence pour les aligner avec les points de latitude/longitude correspondants dans le modèle actif.

Lorsqu'une clôture nommée est utilisée pour attacher une référence, tous les niveaux sont activés. Si un niveau particulier est souhaité, utilisez la clôture nommée comme volume de découpe pour une vue enregistrée dans la référence et sélectionnez la vue enregistrée.

Lors de l'attachement d'une référence (un modèle de conception ou de dessin) à un modèle de feuille, l'échelle d'annotation du modèle référencé est appliquée comme échelle de détail par défaut, et l'échelle de référence (Master:Ref Scale) est calculée à partir de l'échelle de détail et de la feuille échelle d'annotation. Cependant, si l'échelle d'annotation du modèle de référence est Full Scale 1:1, l'échelle de détail par défaut est définie pour être identique à l'échelle d'annotation de la feuille et la référence est attachée à sa taille réelle.

Pour les références attachées créées dans OpenPlant Modeler V8 i (SELECTseries 1) ou version ultérieure — Si Affichage de la vue ou Affichage global est désactivé, ou si Gel global ou Gel de la fenêtre est activé pour le niveau sur lequel la référence est placée, les éléments de la référence ne sont pas affiché.

Pour les pièces jointes DWG — Si un niveau est gelé, les références à ce niveau ne sont pas affichées.

L'échelle des styles de ligne dans une référence peut être affectée par l'échelle de style de ligne globale du modèle actif, du modèle référencé, des deux ou de l'un ou l'autre.

    Aucun — Ni l'échelle de style de ligne globale du modèle actif ni celle du modèle de référence ne sont utilisées pour mettre à l'échelle les styles de ligne personnalisés cosmétiques. Maître — L'échelle de style de ligne globale du modèle actif est utilisée pour mettre à l'échelle les styles de ligne personnalisés cosmétiques. Référence — L'échelle de style de ligne globale du modèle référencé est utilisée pour mettre à l'échelle les styles de ligne personnalisés cosmétiques. Maître * Référence — L'échelle de style de ligne globale active est multipliée par l'échelle de style de ligne globale des modèles référencés pour mettre à l'échelle les styles de ligne personnalisés cosmétiques.

Pour changer l'apparence d'une référence, vous devez modifier la vue enregistrée avec laquelle elle est synchronisée. Cela permet d'assurer la fidélité des propriétés d'affichage telles que les attributs de vue, l'affichage de la vue, le volume du clip, les styles d'affichage et autres.

Lors de la synchronisation, l'emplacement de référence est également réaligné. Plus précisément, lorsque la référence est synchronisée avec la vue enregistrée, le centre de référence et le centre de la vue enregistrée restent alignés. Vous pouvez en voir l'effet de deux manières :

    Dans un état non synchronisé, c'est-à-dire lorsque cette liste déroulante est définie sur Volume uniquement, Présentation uniquement ou Aucune, la référence est d'abord décalée puis synchronisée. Lors de la synchronisation, c'est-à-dire lorsque cette liste déroulante est définie sur Tous les paramètres, le centre de la vue enregistrée est modifié, par exemple, la vue enregistrée est étirée.

En cas de volume uniquement, le volume du clip et la position de la caméra sont extraits de la vue enregistrée. Ainsi, si vous modifiez la vue enregistrée d'origine, le volume de son clip ainsi que la position de la caméra seront modifiés. De plus, le découpage est calculé à partir de la limite de la vue enregistrée. Par conséquent, vous ne pouvez pas couper ou masquer la référence dans Volume uniquement.

L'option Présentation uniquement est similaire à Volume uniquement, sauf que dans Présentation uniquement, vous pouvez modifier la limite du clip de référence.

Dans les pièces jointes de référence créées dans les versions antérieures à OpenPlant Modeler V8 i (SELECTseries 3), les références non synchronisées sont répertoriées comme Clip uniquement. Dans ce cas, si vous modifiez la vue enregistrée d'origine, seul son volume de clip sera modifié et le réglage de la caméra restera tel quel.

    Dynamique - Dans ce mode, le fichier de référence et le processus de bord visible sont toujours maintenus dans un état en direct, c'est-à-dire qu'ils sont mis à jour chaque fois que vous effectuez des opérations telles que l'ouverture de fichier, la visualisation de références, la modification de références, etc. Cached - Dans ce mode, un cache local est stocké pour le processus de bord visible. La référence reste active mais l'affichage des bords masqués visibles n'est pas régénéré. L'option de synchronisation du cache par défaut est Automatique avec alerte . Vous pouvez modifier cela en définissant la variable de configuration MS_REF_VISEDGE_ATTACH_STATE.

Cette option n'est disponible que lorsqu'un modèle 3D est attaché directement à un modèle 2D.

Vous pouvez modifier la sélection par défaut de cette liste déroulante en définissant la variable de configuration MS_REF_VISEDGE_ATTACH_STATE.

Les icônes correspondent aux colonnes de la zone de liste Références et du panneau d'informations.

Si une icône est enfoncée, le réglage est activé. Cliquez sur les icônes pour activer ou désactiver les paramètres.


Aperçu des mathématiques

Les coordonnées sphériques peuvent être un peu difficiles à comprendre au début. Les coordonnées sphériques déterminent la position d'un point dans l'espace tridimensionnel en fonction de la distance $ ho$ de l'origine et de deux angles $ heta$ et $phi$. Si l'on est familier avec les coordonnées polaires, alors l'angle $ heta$ n'est pas trop difficile à comprendre car il est essentiellement le même que l'angle $ heta$ des coordonnées polaires. Mais certaines personnes ont du mal à saisir en quoi consiste l'angle $phi$.

Les graphiques et applets interactifs suivants peuvent vous aider à mieux comprendre les coordonnées sphériques. Sur cette page, nous dérivons la relation entre les coordonnées sphériques et cartésiennes, montrons une applet qui vous permet d'explorer l'influence de chaque coordonnée sphérique et illustrons des surfaces de coordonnées sphériques simples.

Relation entre les coordonnées sphériques et cartésiennes

Les coordonnées sphériques sont définies comme indiqué dans la figure suivante, qui illustre les coordonnées sphériques du point $P$.

La coordonnée $ ho$ est la distance de $P$ à l'origine. Si le point $Q$ est la projection de $P$ sur le plan $xy$, alors $ heta$ est l'angle entre l'axe $x$ positif et le segment de droite de l'origine à $Q$. Enfin, $phi$ est l'angle entre l'axe $z$ positif et le segment de droite de l'origine à $P$.

On peut calculer la relation entre les coordonnées cartésiennes $(x,y,z)$ du point $P$ et ses coordonnées sphériques $( ho, heta,phi)$ en utilisant la trigonométrie. Le triangle rose ci-dessus est le triangle rectangle dont les sommets sont l'origine, le point $P$ et sa projection sur l'axe $z$. Comme la longueur de l'hypoténuse est $ ho$ et $phi$ est l'angle que l'hypoténuse fait avec la jambe de l'axe $z$ du triangle rectangle, la coordonnée $z$ de $P$ (c'est-à-dire la hauteur du triangle) est $z= hocosphi$. La longueur de l'autre branche du triangle rectangle est la distance de $P$ à l'axe $z$, qui est $r= hosinphi$. La distance du point $Q$ à l'origine est la même quantité.

Le triangle cyan, représenté à la fois dans le système de coordonnées 3D d'origine à gauche et dans le plan $xy$ à droite, est le triangle rectangle dont les sommets sont l'origine, le point $Q$ et sa projection sur le $x axe $. Dans le graphique de droite, la distance de $Q$ à l'origine, qui est la longueur de l'hypoténuse du triangle rectangle, est étiquetée comme $r$. Comme $ heta$ est l'angle que fait cette hypoténuse avec l'axe $x$, les composantes $x$- et $y$ du point $Q$ (qui sont les mêmes que les $x$- et $y Les $-composants du point $P$) sont donnés par $x=rcos heta$ et $y=rsin heta$. Puisque $r= hosinphi$, ces composants peuvent être réécrits comme $x= hosinphicos heta$ et $y= hosinphisin heta$. En résumé, les formules pour les coordonnées cartésiennes en termes de coordonnées sphériques sont egin x &= hosinphicos heta otag y &= hosinphisin hetalabel ag<1> z &= hocosphi otag. finir

Explorer l'influence de chaque coordonnée sphérique

L'applet ci-dessous vous permet de voir comment l'emplacement d'un point change lorsque vous faites varier $ ho$, $ heta$ et $phi$. Le point $P$ correspondant à la valeur des coordonnées est représenté par un gros point violet. Le point vert est le point $Q$, c'est-à-dire la projection de $P$ dans le plan $xy$.

Chargement de l'applet

Coordonnées sphériques. Étant donné les valeurs des coordonnées sphériques $ ho$, $ heta$ et $phi$, que vous pouvez modifier en faisant glisser les points sur les curseurs, le gros point rouge indique la position correspondante en coordonnées cartésiennes. Le point vert est la projection du point dans le plan $xy$. Vous pouvez visualiser chacune des coordonnées sphériques par les structures géométriques colorées correspondant aux couleurs du curseur. La longueur du segment de ligne rouge à partir de l'origine est $ ho$. L'angle de la partie verte du disque dans le plan $xy$ est $ heta$. L'angle de la partie bleue du disque vertical est $phi$. Vous pouvez également déplacer le gros point rouge et la projection verte de ce point directement avec la souris.

Remarquez comment vous pouvez obtenir n'importe quel point même si nous restreignons $ ho ge 0$, le heta

Chargement de l'applet

Surfaces de $phi$ constants en coordonnées sphériques. La surface conique de la constante $phi=$ est affichée, où la valeur de $phi$ est déterminée par le point bleu sur le curseur. Seule la partie de la surface où $ ho

La constante de surface $phi=$ est simplement un cône unique, pointant vers le haut ou vers le bas. Si vous savez que $phi=pi/3$, alors vous savez que le point est quelque part sur un cône unique (large) qui s'ouvre vers le haut, c'est-à-dire que l'équation $phi=pi/3$ spécifie une surface qui est un seul cône s'ouvrant vers le haut. L'équation $phi=pi/2$ correspond au $xy$-plan.

La constante de surface $phi=$ est symétrique en rotation autour de l'axe $z$. Il doit donc dépendre de $x$ et $y$ uniquement via la distance $sqrt$ de l'axe $z$. Utilisation de la relation eqref entre les coordonnées sphériques et cartésiennes, on peut calculer que egin x^2+y^2 &= ho^2sin^2phi(cos^2 heta + sin^2 heta) &= ho^2sin^2phi end ou $sqrt = hosinphi$. (Étant donné que le phi le pi$, on sait que $sin phi ge 0$ et la racine carrée positive est $ hosinphi$.) Si on divise par $z= ho cosphi$, on obtient une formule pour $phi$ en termes de coordonnées cartésiennes $frac> = an phi.$ On peut réécrire la constante de surface $phi=$ comme $z = C sqrt$ où $C=1/ an phi$, qui est bien l'équation d'un cône.

$ heta$ constant

La constante de surface $ heta=$ est un demi-plan de l'axe $z$. (Il est tracé comme un demi-disque uniquement parce que nous restreignons le tracé à $ ho

Chargement de l'applet

Surfaces de $ heta$ constants en coordonnées sphériques. La surface demi-plane de la constante $ heta=$ est affichée, où la valeur de $ heta$ est déterminée par le point bleu sur le curseur. Seule la partie de la surface où $ ho

Si un point a $ heta=pi/2$, alors vous savez que le point est sur la moitié du plan $yz$ où les valeurs $y$ sont positives. L'équation $ heta=pi/2$ est l'équation de ce demi-plan.

De la relation eqref, le rapport entre $x$ et $y$ peut être écrit, par exemple, comme $y/x = an heta$. Si $ heta$ est maintenu constant, alors le rapport entre $x$ et $y$ est constant. Ainsi, l'équation $ heta=$ constante donne une ligne passant par l'origine dans le plan $xy$. Puisque $z$ n'est pas restreint, nous obtenons un plan vertical. Retour sur la relation eqref, nous voyons que ce n'est qu'un demi-plan car $ hosinphi$ ne peut pas être négatif.

Constante $ ho$

La plupart des gens n'ont pas de mal à comprendre ce que signifie $ ho=3$. C'est la sphère de rayon 3 centrée à l'origine. En général, la surface $ ho=$ constante est une sphère de rayon $ ho$ centrée à l'origine.

Chargement de l'applet

Surfaces de $ ho$ constants en coordonnées sphériques. La surface sphérique de la constante $ ho=$ est affichée, où la valeur de $ ho$ est déterminée par le point bleu sur le curseur.

De la relation eqref, nous pouvons calculer que egin x^2+y^2+z^2 &= ho^2sin^2phi(cos^2 heta + sin^2 heta) + ho^2cos^2phi &= ho^2(sin^2phi+cos^2phi) &= ho^2 end vérifiant que la constante $ ho=$ est la sphère de rayon $ ho$ centrée à l'origine.


Comment entrer les coordonnées GPS sur iPhone avec Apple Maps pour trouver un emplacement

Ayez à portée de main les coordonnées GPS de l'emplacement que vous souhaitez saisir, puis sur iPhone :

    Ouvrez l'application Cartes sur iPhone

Vous pouvez afficher n'importe quel emplacement GPS dans la vue générale de la carte ou dans les vues satellite et hybride.

Une autre astuce utile consiste à prendre la position GPS après l'avoir trouvée sur l'application Maps de cette manière, puis à utiliser la fonction de partage de position Maps sur iPhone décrite ici pour partager une épingle marquée avec un autre utilisateur d'iPhone.

Comment entrer les coordonnées GPS d'un emplacement avec Google Maps sur iPhone

Une fois les coordonnées GPS prêtes, procurez-vous l'iPhone et procédez comme suit :

  1. Ouvrez l'application Google Maps sur iPhone (il s'agit d'un téléchargement séparé supplémentaire)
  2. Appuyez sur la barre “Rechercher” et entrez les coordonnées GPS que vous souhaitez rechercher, puis recherchez

C'est tout ce qu'il y a à faire, il suffit de saisir et de rechercher les coordonnées GPS pour les afficher comme prévu sur l'iPhone dans l'application des cartes.

Si vous rencontrez des difficultés, vérifiez la manière dont vos coordonnées sont saisies dans l'application Cartes et recherchées. Vous voulez être sûr qu'il y a un espace entre les chiffres de latitude et de longitude, ou les degrés décimaux, ou les délimiteurs numériques de degrés, minutes et secondes DMS. Une faute de frappe dans une coordonnée GPS peut facilement fausser l'emplacement et les directions, alors vérifiez également les chiffres réels que vous avez entrés.

Pouvez-vous convertir les coordonnées GPS des formats DD, DMS, latitude longitude sur iPhone ?

Disons que vous avez des coordonnées GPS dans un format particulier mais que vous les voulez dans un autre, pouvez-vous utiliser l'iPhone pour convertir ces coordonnées GPS d'un type à un autre ? La réponse est oui! Au moins avec Google Maps, ce qui rend cela très facile.

Recherchez simplement les coordonnées GPS que vous avez, et tout en bas de l'application Google Maps, vous verrez les coordonnées GPS affichées au format DMS degrés, minutes, secondes :

Simple et facile. L'application Google Maps convertira les coordonnées GPS à partir d'un type d'entrée et les affichera facilement au format DMS, bien qu'actuellement l'application iPhone Apple Maps n'effectuera pas la conversion des coordonnées GPS même si elle recherche et trouve la destination appropriée quelle que soit l'entrée format.

Cela devrait être un ensemble de conseils utiles pour de nombreuses personnes qui utilisent le GPS pour de nombreuses raisons différentes, que ce soit pour le travail, les loisirs, le plaisir ou personnel. Si vous avez des astuces, des conseils ou des suggestions supplémentaires sur la recherche, la localisation et l'utilisation des coordonnées GPS sur l'iPhone, faites-le nous savoir dans les commentaires !


Guide d'installation de l'antenne parabolique

L'installation d'une antenne parabolique vous-même n'est pas difficile. Ce guide vous montre, selon une approche facile à suivre, comment sélectionner votre parabole, choisir le meilleur emplacement, installer et éventuellement affiner votre antenne satellite pour la meilleure réception.

Installation d'un système de télévision par satellite

L'installation complète d'un système de télévision par satellite est un processus en deux étapes :

L'installation de l'antenne parabolique elle-même et l'installation d'un décodeur approprié pour recevoir la programmation télévisée de votre fournisseur de services.

Cependant, avant de passer à ce processus d'installation de télévision par satellite en deux étapes, vous devez sélectionner et acheter un kit de télévision par satellite. Il s'agit de l'antenne parabolique et du kit de montage associé, du câble coaxial RF de haute qualité et du récepteur de télévision par satellite ou du décodeur.

Sélection de votre antenne parabolique pour la réception de la télévision par satellite

Il est important d'investir un peu de réflexion ici avant de choisir votre antenne parabolique pour éviter des dépenses inutiles plus tard sur le type d'antenne parabolique que vous utilisez - et le récepteur - déterminera éventuellement le type de programmation télévisée que vous pourrez recevoir.

Convertisseurs Low Noise Block-down : quelques notions de base

Il est tout aussi important de décider du nombre de LNB. Les LNB/LNBF sont des down-convertisseurs "bloquants" à faible bruit. Un LNBF est un LNB avec un cornet d'alimentation intégré. La plupart des LNB utilisés aujourd'hui sont en fait des LNBF. Le terme « faible bruit » se rapporte à la qualité de l'amplification et du mixage qui ont lieu à l'intérieur du LNB.

Les LNB sont assis devant la parabole réelle de l'antenne parabolique, à l'extrémité du bras faisant saillie de l'antenne parabolique. Their purpose is to receive, amplify and down convert the required 'blocks' of microwave frequencies to lower 950MHz to 1.45GHz L-band frequency signals these are then sent to the satellite TV receiver or IRD (integrated receiver decoder), via RG-6 coax cable.

The number of LNB's determines the number of satellites a satellite dish can 'see' since a separate LNB is required to receive signals from satellites in different orbital positions. Satellite TV service providers use multiple satellites to deliver their content - implying that multiple LNBs are required to receive all television programming supported by a satellite TV service provider.

LNB's use an antenna probe inside the feedhorn to pick up the signal focused by the satellite dish. The probe has to be aligned mechanically in a vertical or horizontal direction (or left and right hand circular polarization for DBS satellites) in line with the polarization of the signal transmitted by the satellite transponders. This dual polarization is used by satellites to avoid interference between adjacent channels, and is achieved by assigning even and odd transponders on the satellite, different polarization.

LNBF's employ a dual antenna probe setup inside the throat of the feedhorn with one aligned vertically and the other horizontally (or left and right). Switching to the correct polarized probe is carried out electronically via a voltage sent up the coaxial cable by the receiver.

Feedhorn Installation Tips

Proper installation and adjustment of the feedhorn is critical to system performance. It is particularly important if you are installing a feedhorn that receives Ku-Band signals. In order to find the correct focal distance for tracking, the feedhorn must be at the correct distance from the center of the dish, properly oriented, centered and perpendicular to the plane of the antenna. Follow the alignment procedure outlined below:

1 - Set the scalar ring adjustment for the f/D ratio that is called for in the antenna specifications. If you do not know the f/D ratio, you can calculate the focal distance and f/D ratio yourself using a formula.

2 - Rotate the feed to it's proper orientation using the "polar axis template". The polar axis is a line that runs through the center of the dish pivot points. It is the axis around which the dish will rotate. Another way to look at it is . If your dish is positioned so that it is pointing at it's highest point of travel (the zenith of the arc). when you stand directly in front of the dish, the "polar axis" runs from 12 o'clock to 6 o'clock. Proper orientation in these terms means that you point the arrow of the polar axis template at 12 o'clock (directly in line with the axis). If you do not have a template, you can get close by siting down the long side of the servo motor pointing it at about 11 o'clock.

3 - Centering the feed in the dish is also critical to proper reception. This can be done by measuring from the feedhorn to at least 3 different points around the rim of the dish (i.e. measure from the feed to the left side, right side and bottom). The 3 measurements should be equal. Use the adjustments in the feed support legs (or guy wires if you have a buttonhook support) to make any necessary adjustments.

4 - The opening in the feedhorn (face) should be parallel to the face of the antenna (dish). The easiest way to check this is to use an inclinometer or universal protractor. Check the angle at the center of the dish and across the throat of the feedhorn the measurements should be the same.

The f/D ratio and scalar rings - why it is important to set properly
Proper setting of f/D on the feedhorn allows the feedhorn to take advantage of all of the signal being reflected off of the dish, without receiving interfering ground noise or terrestrial interference.

The f/D ratio is the focal distance of the dish (f), divided by the diameter (D). When dealing with most prime focus antennas, the number should come out between .28 and .42. If you notice, most of those numbers are also on scale on the side of the feedhorn. You simply set the top edge of the scalar ring even with the line that corresponds to your correct f/D setting.

What this adjustment actually does is determines how wide of an angle the feedhorn can "see". If the dish is very deep(example: 10ft diameter dish that is 24 in. deep), having an f/D of .28 for example, then the focal distance is relatively short. When that is the case, the focal distance is often only a few inches greater than the depth of the dish. Therefore, the feed needs to be able to "see" nearly straight to the side of the opening in the throat.

Conversely, if the dish is very shallow (example: 10ft diameter dish that is 11 in. deep), the f/D ratio would be closer to .42 and the focal distance would be much longer. In that case, the feed would need to have an narrower field of view so it would "see" the whole dish, yet not see past the edge of the dish.

Formulas for calculating focal distance and f/D ratios

To calculate the focal distance, you have to measure the diameter (D) and the depth (d) of the dish. Measurements should be in like units (you can't use feet for the diameter and inches for depth). For the example, we will say we have a dish that is 120 inches in diameter (D) and 18 inches deep (d).

focal distance (f) equals the diameter squared (D x D) divided by 16 times the depth (16 x d) or :

D x D = 120 x 120 = 14400
16 x d = 16 x 18 = 288
D x D/16 x d = 14400/288 = 50

focal distance f = 50 inches

After you have calculated the focal distance (f), you can use that figure to calculate the f/D ratio of your dish. In this case, using the same diameter (D) = 120 and the calculated focal distance (f) = 50

f / D = 50 / 120 = .416
f /D = .416 which you would round up to give you a setting of .42

The list below shows how far the throat is out from the scalar rings for different f/D settings.

EXAMPLE: A dish with a .42 f/D will have the throat about flush with the rings.


Determining the Focal Point of a Satellite Dish

Feedhorn Troubleshooting Tips

How to recognize a polarity problem

Polarity problems are usually very easy to recognize. They are usually indicated by the fact that every other channel is bad. You will notice that on some satellites, only the even numbered channels will come in, while on other satellites only the odd numbered channels will come in. This happens because the probe inside the feedhorn will not turn the 90 degrees that is required to change from a horizontally polarized channel to a vertically polarized channel. If your satellite system is several years old, the problem is most likely that the servo motor that drives the probe has failed. Here are some steps to take to find the problem:

1 - Use a volt meter to check the voltage at the back of your receiver to make sure that the voltage is coming out of your receiver. The connector to check is usually labeled "Polarizer +5v" or Polarity +5v". Disconnect the wires that go to the dish and measure the +5 connector to GND. You should have approximately +5 to +6.5 volts dc. Receivers put out a constant +5 supply, so the voltage should be there as long as the receiver is turned ON. Other brands of receiver may only put out the +5 when the channel is being changed or when the polarity/skew is being adjusted.

2 - Check for dc voltage at the pulse connector. The pulse output is what tells the servo motor how far to turn the probe. You will read from .2 to .9 (+)volts dc here. In most receivers, this voltage will only be present when the channel is being changed or when the polarity/skew is being adjusted.

3 - If the receiver is putting out the proper voltages on the pulse and +5v connectors, re-connect the wires that go to the dish. Then, go out to the dish and remove the feedhorn cover. Disconnect the 3 wires that are connected to the servo motor. Measure to verify that you are getting the pulse and +5 voltage on each respective wire. If you are NOT getting the same voltage as you had at the receiver, then you have a wiring problem. If you are getting the same voltage, reconnect the 3 wires, proceed to step 4.

4 - Have someone inside change channels on the satellite receiver. If you hear the servo motor turning, but there is no apparent change in the position of the probe (remove the throat cover and look inside the throat to see the probe), remove the servo motor and pull up gently on the amber colored drive shaft that couples to the servo motor. If the shaft pulls out, you will need to send the entire feed to repair.

5 - If the servo motor does not turn, and you have the correct voltages getting to the motor, that normally indicates that the motor is bad and needs to be replaced. You can usually purchase a servo motor at any satellite dealer.

If you find that the servo motor seems to be buzzing all of the time or if you are watching a program that seems to fade out intermittently and will come back by itself or if you change the channel up or down and back, the problem is also likely to be a bad servo motor. But try these steps to determine if the problem is more serious:

1 - Take the servo motor off of the feedhorn and hook it up directly to the back of your receiver. You must disconnect the wires going to the dish for this test to be valid.

2 - Watch the servo while you change channels, then let it sit for a couple of minutes. If it turns when you change channels and does not drift or buzz when you are not changing channels, that tells you that the receiver and servo motor are working properly and the problem is likely to be noise being pick up by your unshielded pulse line. The only way to correct this problem is to make sure that the pulse line is shielded and the shield is grounded at one end.

3 - If the servo motor behaves the same way when it is hooked up directly behind the receiver as it did out at the dish, then it is most likely bad. You need to replace it. We hope this information was helpful. If you can't solve your polarity problem after following the instructions and tips above, we recommend calling out your local satellite dealer to troubleshoot the system further.

Different Types of Satellite Dishes

Currently, DirecTV offers eight type of dishes while DISH Network has ten. Dishes range in size from 18-inch to 36-inch x 22-inch. However, more than the shape or size, the real significant difference between the various types of dishes relates to the number of LNBs, and the number of supported outputs.

Typical satellite dishes can vary from the simple 18-inch dish with a single dual LNB (this is a two LNB configuration affixed at a small offset angle in a single housing), to five LNBs and four outputs, with each of these LNBs pointing to a different satellite orbit.

The number of outputs on the dish determines the number of digital satellite receivers that can be connected to that dish to watch different programs on different TVs simultaneously in this respect, a quad output dish supports up to four different receivers.

If you want to hook up more receivers than your dish can accommodate, you will have to use a multi-switch to split up the satellite feed without compromising signal quality. Some multi-switches allow you to add over-the-air broadcasts or cable feeds, and send both signals to each viewing area via a single coax cable. In this case, you will need a diplexer for each viewing area to split up the signals again.

You cannot split a satellite TV signal through an ordinary RF splitter as used in terrestrial TV reception. As indicated earlier on, broadcast signals from satellites are split in two different polarizations, and these are differentiated at the LNB. If signals with different polarization were sent over the cable at the same time, they would interfere with each other.

A multi-switch works by taking the input from a dual LNB on the dish and then locks one of the LNB's to always look at the even transponders while the other LNB to always look at the odd transponders on the satellite. The switch then has multiple outputs to receivers. A receiver connected to a multi-switch sends a switching signal back up the coax cable to enable the switch to select the correct LNB it needs to look at.

In the case of multiple 'dual LNBs', the process is the same except that now, each of the LNBs will be looking at a different satellite.

When choosing your satellite dish, do not buy the round dish if you are getting a new DirecTv system - only the slightly larger oval or rectangular antenna dishes will able to pick up all DirecTV standard and HD programming.

These satellite dishes come with 5 LNBs to receive both KU-band (101 , 110 , 119 ) and KA-band (99 & 103 ) satellite signals simultaneously.

For current DIRECTV customers only:

If your satellite dish was installed prior to October 2005, you would not be able to receive all DirecTV programming.

If you don't remember when your dish was installed or if you're just not sure that it is a 5-LNB, take a look at your dish and see if it matches either one of the DirecTV satellite dish. If not, you will have to order a new dish.

These dishes are required to receive the new MPEG-4 local and national HD programming. These new dishes consist of a phase III dish with an integrated switch to handle both Ku, and Ka (99 /103 ) satellite signals.

Dish Network Customers:

Depending on the type of dish you have, you may need to install a second dish aimed at a different satellite to receive DISH Network HDTV service.

In general, you will be able to receive simultaneous satellite signals from the 110 and 119 satellite slots. With the slightly smaller 18-inch, you can only pick either one of these satellite slots.

To receive all available DISH Network channels, including all high definition local and national channels from a single satellite dish, you need an MPEG-4 compatible dish antenna.

This is a triple LNBF dish with a dish face of 19"(H) x 24" (W) designed to receive programming from three orbital locations: 110 W, 119 W, and 129 W DBS.

Note: Deciding on the required number of LNBs, shape and size of your satellite dish, depends on a number of factors, including the area where you live, service provider, and programming package selected. This is something that is best decided after you speak with your digital satellite TV service provider.

Dish Installation Process

Now that you have made the plunge and purchased a satellite dish, you need to get that satellite TV antenna up so you can receive all the channels!

The relatively small size of present day digital satellite TV dish antenna systems means that these may be practically fixed just about anywhere. In particular, these compact satellite dishes are especially suitable for city dwellers.

While you may choose to have your new satellite dish installed by a professional, yet the actual installation process is not difficult to do. The only real difficulty that may arise in the process is when aiming the dish to get the best signal from the satellites. This is a crucial step and it is this step which may warrant professional assistance. Remember that the satellite dish is your main link to those satellites floating around in space, so it has to be aimed properly to pick up the signals. Some self-installation kits may be of assistance in this respect.

Selecting the best location for your Satellite Dish

First, you have to decide on the exact location where best to install your satellite dish. There are a few issues that you need to take into account here.

Considerations shall include:

Remember that DSS satellites are in a geo-stationary orbit above the equator. Therefore, a satellite dish must point due South when your position is located north of the equator and North if you are located south of the equator.

Choose a location that is easily accessible in case you need to clean snow or debris out of your satellite dish, or to re-adjust the dish in case it has lost its alignment. A suitable location is to attach the dish to a post which has been sunken in the ground.

The chosen location should be unobstructed by trees, branches, buildings, telephone lines, clotheslines, electrical wires, power lines, radio and television towers, etc. All are possible sources of interference. In other words, there must be no obstructions between the dish site and the satellites in the sky. Once you determines that the location is suitable, you will have to decide on a permanent or portable installation. Unless you fell you will be relocating in the near future or you are living on rental property, a permanent installation in concrete is the better way to go. In addition, make sure that the growth of new foliage does not impede your system.

Ideally, the selected location should be such as to allow you to take a route that is as straight and as close to your television set as possible.

Finally, refer to the included instructions for any specific details.

Choose a method of installation that allows your system to withstand the elements year-round and still remain perfectly aligned and rigidly mounted. Remember that system movement can reduce signal reception to the point of complete loss.

Always do a trial run on the ground for coax cable installation from the satellite dish to the place where it will enter your house. Make sure it is long enough to reach both points. Attach the cable to the satellite dish and then run it across your yard and into the house through a drilled hole.

Once you have the dish mounted with the LNB attached at feedhorn and all cables (LNB and Polarotor) connected, I recommend that you place the receiver and a portable TV set near the dish for that you see a picture while make the adjusts. Attach the cable to your television set. Seal all outdoor electrical connections with weatherproof sealant, and bury the incoming receiving line below the frost line level.

Ground the unit and the incoming receiving line by following local electrical code standards this is both a safety consideration as well as a potential code requirement. Place an inexpensive coax grounding block at the point where the antenna cable enters the house then run a wire from the grounding block to your home's ground rod.

To determine the best location for your satellite dish, follow these few simple steps:

- Determine which satellite carries your most frequently viewed programs.
- Locate the area outside your home that is nearest to your television set.
- Turn and face south - or north if you are located south of the equator.
- Look from east to west, following an arc that mimics the sun's path across the sky.
- As described above, observe any obstacles that may obscure the line of sight along the arc. This is the most critical step prior to installation.

Typical TV satellite dish installations include 'pipe in ground' (the antenna is attached to a pipe that is placed in concrete), and 'outside wall' (the antenna is attached to a wall with fasteners that are designed to permanently embed themselves in the wall).

The majority of today's satellite receivers give out the particular satellite's orbit slot and the azimuth (the location of a satellite along the east/west arc) to view that spacecraft.

Satellite positions are given in orbit slot degree coordinates and are true, not magnetic locations. These slots will be based on an azimuth heading that must be viewed as true rather than a compass position. Since a compass will have a magnetic variation. To read true azimuth, turn in the opposite direction of the magnetic variation (e.g. 3 degrees west will turn back the compass dial 3 degrees east for you to base your azimuth reading from).

'Tuning' Your Satellite Dish

Once you have managed to install your new satellite dish, you will surely want to get the maximum number of channels. There is only one way forward - get that satellite TV antenna tuned for perfect reception!

The following steps will help you tune your satellite dish for best signal:

1. Ensure that your satellite antenna meets three conditions:

The line-of-sight view to the particular satellite is free of obstacles and obstructions.

The mast supporting the antenna is rigidly mounted and level.

The reflector part of the satellite antenna (the dish) is not warped.

2. Adjust the antenna reflector to azimuth angle obtained for the particular satellite. This adjustment is the east-west movement of the reflector on the mount and is given in azimuth degrees. The satellite dish must be aligned with the azimuth magnetic value (use the magnetic compass for this) and fix the dish in this position for the time being.

3. Adjust the antenna reflector to elevation angle obtained for the particular satellite (use a inclinometer for this). This adjustment is from the horizon to the sky and is given as elevation in degrees from that point.

4. Ensure that the antenna signal line is connected to the receiver and the receiver is turned on and positioned on a beacon channel (a beacon channel is a channel being transmitted from the satellite to allow you to peak your antenna to it) or set your receiver for the channel that is most likely to have video (consult a satellite TV guide for this or set in a high channel number with video signal).

5. Begin tuning by slowly moving the reflector first to the east in one-degree increments for a total of three degrees, then in the opposite direction (west) while monitoring the receiver's signal meter.

6. Peak the signal to the highest scale at this point. Ideally, this should be done using a signal 'strength' meter due to the greater signal sensitivity of the latter.

7. Lock the antenna azimuth adjustment on the mount once the signal level is maximized.

8. Perform the same procedure as in steps 4 through 6, using the elevation adjustment, first up and then down for peaking. Lock the satellite dish elevation at the point of maximum signal reception. Your dish should now be aligned and and with a good picture in screen. Look the quality picture in others channels and if necessary repeat the adjustments.

9. Ground the antenna and the signal line entrance into the residence to electrical code standards as detailed above.

The next step is to plug your receiver into a household outlet then turn your television set on and make any necessary adjustments to the satellite system settings. Once ready, you can relax and enjoy your new system !

Satellite Meter for Perfect Dish Alignment

These satellite finders are really useful little helpers when it comes down to perfectly aligning a satellite dish.

Meters are sensitive gauges the amount of signal coming from satellite. This sensitivity allows finding the sweet spot of the satellite dish. Here, we?ve got already a perfectly aligned dish, the meter is at the maximum. Even the slightest movement of the dish to either side of the perfect alignment reduces the signal level (and audio tone) of the meter. You can see that once the fine-tuning is finished, the signal level is again at the maximum.

Some people are trying to align their satellite dishes with the on-screen digibox signal bar which is way too slow, inaccurate and not sensitive enough for a good alignment. Save yourself the hassle and get one of these satellite finders the prices dropped down to almost US$29.


A good meter is the Winegard SF-1000 Satellite Signal Finder/Meter

Keep in Mind: While installing your satellite dish yourself can save you money, yet it possible to enjoy a totally FREE satellite dish installation by a professional if you qualify for one of the promotional offers from DirecTV, DISH Network or other service provider.

If you have any suggestions, comments, or some links that you think should be added to any of my pages please contact us.

TrackingSat GPS - Satellite Dish Alignment Tools.
TrackingSat is useful to assist users that need to install
your antenna and align it with the satellites in orbit.
If you want to exchange links to increase PR, contact us.
Satellite Dish Alignment Tools

Copyright © 1997 - 2015 Wayana Software | All Rights Reserved | Design by Wayana Software


Voir la vidéo: LONGITUDE - LATITUDE: COORDONNÉES GÉOGRAPHIQUES.