Suite

Ajouter un système de coordonnées spécifié par WKT à ArcGIS ?

Ajouter un système de coordonnées spécifié par WKT à ArcGIS ?


J'ai un système de coordonnées spécifié par WKT, comment l'ajouter à ArcGIS ?


Dans le système de fichiers, accédez au dossier "Systèmes de coordonnées". Ce sera quelque part comme C:Program FilesArcGISDesktop10.0Coordinate Systems selon votre version.

Placez votre fichier dans le répertoire approprié et il sera disponible dans ArcCatalog et ArcMap au même endroit.


EsriReprojector reçoit des entités et reprojette leurs coordonnées d'un système de coordonnées à un autre, à l'aide des définitions de système de coordonnées Esri et du moteur de reprojection Esri.

Il n'est pas nécessaire d'avoir installé les produits Esri pour l'utiliser.

Un système de coordonnées source et un système de coordonnées de destination doivent être spécifiés, et tout système de coordonnées précédemment défini sur les entités en entrée sera ignoré. Les systèmes de coordonnées peuvent être sélectionnés à partir d'une liste de choix disponibles, ou fournis dans une valeur d'attribut ou un paramètre utilisateur. Les valeurs doivent être au format ESRIWKT|<name>|<esriwkt> où <name> est le nom du système de coordonnées et <esriwkt> est le WKT (Well-Known Text) représentant le système de coordonnées.

Si la paire de systèmes de coordonnées sélectionnée a un Transformations géographiques disponibles, ils seront fournis. La sélection d'une transformation définira également le Direction de la transformation géographique de manière appropriée.

Transformation géographique

Les transformations géographiques prédéfinies et personnalisées sont prises en charge.

Les systèmes de coordonnées Esri prédéfinis et les transformations géographiques peuvent être trouvés ici.

Les noms de transformation géographique sont sensibles à la casse.

Noter: Certaines transformations géographiques nécessitent des fichiers de grille de transformation qui peuvent ne pas être présents dans ArcGIS ou FME par défaut. Si une telle transformation est choisie et que le fichier de grille est manquant, une erreur se produira. Un certain nombre de fichiers de grille sont disponibles dans le téléchargement des fichiers de grille de projection sur FME Downloads.

Vous pouvez également saisir GEOGTRAN Well Known Text qui représente une transformation géographique.

Les fichiers de transformation personnalisés (fichiers *.gtf) peuvent être stockés dans un certain nombre d'emplacements recherchés par EsriReprojector.

Toutes les plates-formes, y compris sans produits Esri installés :

Avec les produits Esri installés :

Sur les systèmes Windows, des dossiers supplémentaires dans le dossier %appdata% des utilisateurs seront également recherchés.

Ces dossiers sont utilisés par les produits ArcGIS pertinents. Si vous créez une transformation personnalisée dans l'un des produits ArcGIS pris en charge, le fichier *.GTF sera stocké dans le dossier associé à l'intérieur de %appdata%.

Les produits pris en charge incluent ArcGIS Pro, Desktop 10.2 → 10.8.

Liste complète des répertoires %appdata% :

Rasters

Des paramètres supplémentaires sont disponibles pour les entités raster, spécifiant comment les cellules reprojetées doivent être interpolées.

Ce transformateur n'est pas affecté par la sélection de la bande raster et de la palette.


Ajouter un système de coordonnées spécifié par WKT à ArcGIS ? - Systèmes d'information géographique

Le package MDSYS.SDO_CS contient des sous-programmes pour travailler avec des systèmes de coordonnées.

Vous pouvez effectuer des transformations de coordonnées explicites sur une seule géométrie ou une couche entière de géométries (c'est-à-dire toutes les géométries d'une colonne spécifiée dans une table).

Pour utiliser les sous-programmes de ce chapitre, vous devez comprendre les informations conceptuelles sur les systèmes de coordonnées dans Système de coordonnées et Systèmes de coordonnées (Systèmes de référence spatiale).

Le reste de ce chapitre fournit des informations de référence sur les sous-programmes, classés par ordre alphabétique.

22.1 SDO_CS.ADD_PREFERENCE_FOR_OP

Ajoute une préférence pour une opération entre un système de coordonnées source et un système de coordonnées cible.

Numéro d'identification de l'opération. Doit être une valeur dans la colonne COORD_OP_ID de la table SDO_COORD_OPS (décrite dans la table SDO_COORD_OPS).

Le SRID du système de référence de coordonnées source. Doit être nul ou une valeur dans la colonne SRID de la table SDO_COORD_REF_SYS (décrite dans la table SDO_COORD_REF_SYS).

Le SRID du système de référence de coordonnées cible. Doit être nul ou une valeur dans la colonne SRID de la table SDO_COORD_REF_SYS (décrite dans la table SDO_COORD_REF_SYS).

Nom du cas d'utilisation à associer à cette préférence. Doit être nul ou une valeur de la colonne USE_CASE de la table SDO_PREFERRED_OPS_USER (décrite dans la table SDO_PREFERRED_OPS_USER).

Si use_case est null, le plan de transformation associé à l'opération est une préférence à l'échelle du système et une ligne est ajoutée (ou deux lignes sont ajoutées si une opération inverse existe) à la table SDO_PREFERRED_OPS_SYSTEM (décrite dans la table SDO_PREFERRED_OPS_SYSTEM). Si use_case n'est pas nul, le plan de transformation associé à l'opération est une préférence associée au cas d'utilisation spécifié, et une ligne est ajoutée (ou deux lignes sont ajoutées si une opération inverse existe) à la table SDO_PREFERRED_OPS_USER (décrite dans la table SDO_PREFERRED_OPS_USER) .

Pour créer une opération concaténée et la rendre préférée à l'échelle du système ou pour un cas d'utilisation spécifié, vous pouvez utiliser la procédure de commodité SDO_CS.CREATE_PREF_CONCATENATED_OP.

Pour révoquer une préférence pour une opération entre un système de coordonnées source et un système de coordonnées cible, utilisez la procédure SDO_CS.REVOKE_PREFERENCE_FOR_OP.

L'exemple suivant ajoute une préférence pour l'opération 19977 à utiliser dans les transformations du SRID 4301 vers le SRID 4326 lorsque le cas d'utilisation use_case_B est spécifié pour la transformation.

22.2 SDO_CS.CONVERT_3D_SRID_TO_2D

Convertit une valeur SRID tridimensionnelle en une valeur SRID bidimensionnelle.

Le SRID d'un système de référence de coordonnées tridimensionnel. Doit être une valeur dans la colonne SRID de la table SDO_COORD_REF_SYS (décrite dans la table SDO_COORD_REF_SYS).

Cette fonction renvoie la valeur SRID d'un système de référence de coordonnées bidimensionnel fonctionnellement équivalent qui correspond au système de référence de coordonnées d'entrée.

Si un SRID 3D composé est entré, il n'y a qu'un seul SRID bidimensionnel correspondant et il est renvoyé.

Si un SRID géographique 3D est entré, il peut y avoir plusieurs SRID bidimensionnels correspondants possibles, et l'un d'eux est renvoyé.

Si un SRID à deux dimensions est entré, il est renvoyé.

Pour plus d'informations sur la prise en charge du système de référence de coordonnées tridimensionnel, voir Prise en charge du système de référence de coordonnées tridimensionnel.

L'exemple suivant renvoie un SRID bidimensionnel équivalent pour chaque système de référence de coordonnées répertorié dans la table SDO_COORD_REF_SYS (décrit dans la table SDO_COORD_REF_SYS). Pour les valeurs SRID 2D de cette table, la fonction renvoie la valeur existante.

22.3 SDO_CS.CONVERT_NADCON_TO_XML

Convertit une grille NADCON (North American Datum Conversion) au format ASCII en une représentation Oracle Spatial and Graph XML.

Valeurs de latitude de la grille NADCON dans un objet CLOB.

Valeurs de longitude de la grille NADCON dans un objet CLOB.

Document XML de sortie contenant la représentation XML Oracle Spatial et Graph de la grille NADCON.

Pour convertir une représentation XML Oracle Spatial and Graph en grille NADCON, utilisez la procédure SDO_CS.CONVERT_XML_TO_NADCON.

L'exemple suivant convertit une grille NADCON au format ASCII en une représentation XML Oracle Spatial and Graph, reconvertit la représentation XML résultante en une représentation NADCON ASCII et affiche la représentation ASCII résultante. (Seule une partie de la sortie est affichée.)

22.4 SDO_CS.CONVERT_NTV2_TO_XML

Convertit une grille NTv2 (National Transformation Version 2) au format ASCII en une représentation Oracle Spatial and Graph XML.

Valeurs de grille NTv2 dans un objet CLOB.

Document XML de sortie contenant la représentation Oracle Spatial et Graph XML de la grille NTv2.

Pour convertir une représentation XML Oracle Spatial and Graph en grille NTv2, utilisez la procédure SDO_CS.CONVERT_XML_TO_NTV2.

L'exemple suivant convertit une grille NTv2 au format ASCII en une représentation XML Oracle Spatial and Graph, reconvertit la représentation XML résultante en une représentation NTv2 ASCII et affiche la représentation ASCII résultante. (Seule une partie de la sortie est affichée.)

22.5 SDO_CS.CONVERT_XML_TO_NADCON

Convertit une représentation XML Oracle Spatial and Graph d'une grille NADCON (North American Datum Conversion) au format NADCON ASCII.

Document XML contenant la représentation Oracle Spatial et Graph XML de la grille NADCON.

Objet CLOB de sortie contenant les valeurs de latitude de la grille NADCON.

Objet CLOB de sortie contenant les valeurs de longitude de la grille NADCON.

Pour convertir une grille NADCON au format ASCII en une représentation Oracle Spatial and Graph XML, utilisez la procédure SDO_CS.CONVERT_NADCON_TO_XML.

L'exemple suivant convertit une grille NADCON au format ASCII en une représentation XML Oracle Spatial and Graph, reconvertit la représentation XML résultante en une représentation NADCON ASCII et affiche la représentation ASCII résultante. (Seule une partie de la sortie est affichée.)

22.6 SDO_CS.CONVERT_XML_TO_NTV2

Convertit une représentation XML Oracle Spatial and Graph d'une grille NTv2 (National Transformation Version 2) au format NTv2 ASCII.

Document XML contenant la représentation Oracle Spatial et Graph XML de la grille NTv2.

Objet CLOB de sortie contenant les valeurs de la grille NTv2.

Pour convertir une grille NTv2 au format ASCII en une représentation Oracle Spatial and Graph XML, utilisez la procédure SDO_CS.CONVERT_NTV2_TO_XML.

L'exemple suivant convertit une grille NTv2 au format ASCII en une représentation XML Oracle Spatial and Graph, reconvertit la représentation XML résultante en une représentation NTv2 ASCII et affiche la représentation ASCII résultante. (Seule une partie de la sortie est affichée.)

22.7 SDO_CS.CREATE_CONCATENATED_OP

Crée une opération concaténée.

Numéro d'identification de l'opération concaténée.

Nom à associer à l'opération concaténée.

Plan de transformation. Le type d'objet TFM_PLAN est expliqué dans Type d'objet TFM_PLAN.

Une opération concaténée est la concaténation (chaînage) de deux ou plusieurs opérations atomiques.

Pour créer une opération concaténée et la rendre préférée à l'échelle du système ou pour un cas d'utilisation spécifié, vous pouvez utiliser la procédure de commodité SDO_CS.CREATE_PREF_CONCATENATED_OP.

L'exemple suivant crée une opération de concaténation avec l'ID d'opération 2999 et le nom CONCATENATED_OPERATION_2999 .

22.8 SDO_CS.CREATE_OBVIOUS_EPSG_RULES

Crée un ensemble de règles EPSG de base à appliquer dans certaines transformations.

Nom du cas d'utilisation à associer à l'application des règles EPSG qui sont créées. Doit être une valeur de la colonne USE_CASE de la table SDO_PREFERRED_OPS_USER (décrite dans la table SDO_PREFERRED_OPS_USER).

Cette procédure crée des règles pour mettre en œuvre les principales transformations définies par EPSG entre des systèmes de référence de coordonnées spécifiques. Pour les transformations entre certains systèmes de référence de coordonnées, EPSG a spécifié des règles qui doivent être appliquées. Pour toute transformation donnée d'un système de référence de coordonnées à un autre, la règle EPSG peut être différente de la règle Oracle Spatial and Graph par défaut. Si vous exécutez cette procédure, les règles EPSG sont appliquées dans de tels cas. Si vous n'exécutez pas cette procédure, les règles Spatiale et Graphique par défaut sont utilisées dans de tels cas.

Cette procédure insère de nombreuses lignes dans la table SDO_PREFERRED_OPS_SYSTEM (voir la table SDO_PREFERRED_OPS_SYSTEM).

Pour supprimer les règles EPSG créées par cette procédure, et ainsi faire en sorte que les règles Spatiale et Graphique par défaut soient utilisées dans tous les cas, utilisez la procédure SDO_CS.DELETE_ALL_EPSG_RULES.

L'exemple suivant crée un ensemble de règles EPSG de base à appliquer dans certaines transformations.

22.9 SDO_CS.CREATE_PREF_CONCATENATED_OP

Crée une opération concaténée, en l'associant à un plan de transformation et en la rendant préférée à l'échelle du système ou pour un cas d'utilisation spécifié.

Numéro d'identification de l'opération concaténée à créer.

Nom à associer à l'opération concaténée.

Plan de transformation. Le type d'objet TFM_PLAN est expliqué dans Type d'objet TFM_PLAN.

Cas d'utilisation auquel s'applique cette opération concaténée préférée. Doit être une valeur nulle ou une valeur de la colonne USE_CASE de la table SDO_PREFERRED_OPS_USER (décrite dans la table SDO_PREFERRED_OPS_USER).

Cette procédure de commodité combine les opérations des procédures SDO_CS.CREATE_CONCATENATED_OP et SDO_CS.ADD_PREFERENCE_FOR_OP.

Une opération concaténée est la concaténation (chaînage) de deux ou plusieurs opérations atomiques.

Si use_case est null, le plan de transformation associé à l'opération est une préférence à l'échelle du système et une ligne est ajoutée (ou deux lignes sont ajoutées si une opération inverse existe) à la table SDO_PREFERRED_OPS_SYSTEM (décrite dans la table SDO_PREFERRED_OPS_SYSTEM). Si use_case n'est pas nul, le plan de transformation associé à l'opération est une préférence associée au cas d'utilisation spécifié, et une ligne est ajoutée (ou deux lignes sont ajoutées si une opération inverse existe) à la table SDO_PREFERRED_OPS_USER (décrite dans la table SDO_PREFERRED_OPS_USER) .

Pour créer une concaténation sans la rendre préférée à l'échelle du système ou pour un cas d'utilisation spécifié, utilisez la procédure SDO_CS.CREATE_CONCATENATED_OP

Pour supprimer une opération concaténée, utilisez la procédure SDO_CS.DELETE_OP.

L'exemple suivant crée une opération de concaténation avec l'ID d'opération 300 et le nom MY_CONCATENATION_OPERATION , et fait que Spatial et Graph utilisent le plan de transformation spécifié dans tous les cas (car use_case est null) lorsque cette opération est utilisée.

22.10 SDO_CS.DELETE_ALL_EPSG_RULES

Supprime l'ensemble de base des règles EPSG à appliquer dans certaines transformations.

Nom du cas d'utilisation à associer à l'application des règles EPSG qui sont créées. Doit correspondre à la valeur qui a été utilisée pour la valeur du paramètre use_case (nulle ou une valeur spécifiée) lorsque la procédure SDO_CS.CREATE_OBVIOUS_EPSG_RULES a été appelée.

Cette procédure supprime les règles EPSG précédemment créées par la procédure SDO_CS.CREATE_OBVIOUS_EPSG_RULES, et entraîne ainsi l'utilisation des règles Spatiale et Graphique par défaut dans tous les cas. (Voir les notes d'utilisation de la procédure SDO_CS.CREATE_OBVIOUS_EPSG_RULES pour plus d'informations.)

Si use_case est null, cette procédure supprime toutes les lignes de la table SDO_PREFERRED_OPS_SYSTEM (voir la table SDO_PREFERRED_OPS_SYSTEM). Si use_case n'est pas null, cette procédure supprime les lignes associées au cas d'utilisation spécifié de la table SDO_PREFERRED_OPS_USER (voir la table SDO_PREFERRED_OPS_USER).

L'exemple suivant supprime l'ensemble de base des règles EPSG à appliquer dans certaines transformations.

22.11 SDO_CS.DELETE_OP

Supprime une opération concaténée.

Numéro d'identification de l'opération à supprimer.

Pour créer une opération concaténée et la rendre préférée à l'échelle du système ou uniquement pour un cas d'utilisation spécifié, utilisez la procédure SDO_CS.CREATE_CONCATENATED_OP.

L'exemple suivant supprime l'opération avec le numéro d'identification 300.

22.12 SDO_CS.DETERMINE_CHAIN

Renvoie la chaîne de requête, basée sur le jeu de règles système, à utiliser dans les transformations d'un système de référence de coordonnées vers un autre système de référence de coordonnées.

Ensemble de règles à utiliser pour la transformation. Si vous spécifiez une valeur nulle, l'ensemble de règles système Oracle est utilisé.

Cas d'utilisation pour lequel déterminer la chaîne de requête. Doit être une valeur nulle ou une valeur de la colonne USE_CASE de la table SDO_PREFERRED_OPS_USER (décrite dans la table SDO_PREFERRED_OPS_USER).

Le SRID du système de référence de coordonnées source. Doit être une valeur dans la colonne SRID de la table SDO_COORD_REF_SYS (décrite dans la table SDO_COORD_REF_SYS).

Le SRID du système de référence de coordonnées cible. Doit être une valeur dans la colonne SRID de la table SDO_COORD_REF_SYS (décrite dans la table SDO_COORD_REF_SYS).

Cette fonction renvoie un objet de type TFM_PLAN, qui est expliqué dans Type d'objet TFM_PLAN.

Le paramètre transient_rule_set est de type SDO_TRANSIENT_RULE_SET, qui a la définition suivante :

L'exemple suivant renvoie la chaîne de requête en fonction de l'ensemble de règles système.

L'exemple suivant crée une opération concaténée préférée (avec l'ID d'opération 300) avec une chaîne spécifiée pour les transformations du SRID 4804 vers le SRID 4257, puis appelle la fonction DETERMINE_CHAIN, renvoyant un résultat différent. (L'opération créée dans cet exemple n'est ni significative ni utile, et elle n'a été créée qu'à titre d'illustration.)

22.13 SDO_CS.DETERMINE_DEFAULT_CHAIN

Renvoie la chaîne par défaut des valeurs SRID dans les transformations d'un système de référence de coordonnées vers un autre système de référence de coordonnées.

Le SRID du système de référence de coordonnées source. Doit être une valeur dans la colonne SRID de la table SDO_COORD_REF_SYS (décrite dans la table SDO_COORD_REF_SYS).

Le SRID du système de référence de coordonnées cible. Doit être une valeur dans la colonne SRID de la table SDO_COORD_REF_SYS (décrite dans la table SDO_COORD_REF_SYS).

Cette fonction renvoie un objet de type SDO_SRID_CHAIN, qui est défini comme VARRAY(1048576) OF NUMBER .

L'exemple suivant renvoie la chaîne par défaut des valeurs SRID dans les transformations du SRID 4804 au SRID 4257.

22.14 SDO_CS.FIND_GEOG_CRS

Renvoie les valeurs SRID des systèmes de référence de coordonnées géodésiques (géographiques) qui ont les mêmes valeurs numériques de texte connu (WKT) que le système de référence de coordonnées avec la valeur SRID de référence spécifiée.

Le SRID du système de référence de coordonnées pour lequel rechercher tous les autres systèmes de référence de coordonnées géodésiques qui ont les mêmes valeurs numériques WKT. Doit être une valeur dans la colonne SRID de la table SDO_COORD_REF_SYS (décrite dans la table SDO_COORD_REF_SYS).

TRUE limite les résultats aux systèmes de référence de coordonnées géodésiques pour lesquels la valeur de la colonne IS_LEGACY est TRUE dans la table SDO_COORD_REF_SYS (décrit dans la table SDO_COORD_REF_SYS) FALSE limite les résultats aux systèmes de référence de coordonnées géodésiques pour lesquels la valeur de la colonne IS_LEGACY est FALSE dans la table SDO_COORD_REF_SYS. Si vous spécifiez une valeur nulle pour ce paramètre, la valeur de la colonne IS_LEGACY dans la table SDO_COORD_REF_SYS est ignorée dans la détermination des résultats.

Une valeur numérique indiquant à quel point les valeurs WKT doivent correspondre pour qu'un système de référence de coordonnées projetées soit considéré comme une correspondance. La valeur par défaut est 0,000001. La valeur de chaque élément WKT numérique est comparée à sa valeur correspondante dans le WKT pour le SRID de référence ou dans la liste de paramètres spécifiée pour cette fonction et si la différence dans tous les cas est inférieure ou égale à la valeur max_rel_num_difference, le SRID pour ce système de coordonnées de référence est inclus dans les résultats.

Cette fonction renvoie un objet de type SDO_SRID_LIST, qui est défini comme VARRAY(1048576) OF NUMBER .

Le format de texte bien connu (WKT) est décrit dans Well-Known Text (WKT).

Les exemples suivants montrent l'effet de la valeur du paramètre is_legacy sur les résultats. Le premier exemple renvoie les valeurs SRID de tous les systèmes de référence de coordonnées géodésiques hérités qui ont les mêmes valeurs numériques WKT que le système de référence de coordonnées avec la valeur SRID de 8307.

L'exemple suivant renvoie les valeurs SRID de tous les systèmes de référence de coordonnées géodésiques non hérités qui ont les mêmes valeurs numériques WKT que le système de référence de coordonnées avec la valeur SRID de 8307.

L'exemple suivant renvoie les valeurs SRID de tous les systèmes de référence de coordonnées géodésiques (hérités et non hérités) qui ont les mêmes valeurs numériques WKT que le système de référence de coordonnées avec la valeur SRID de 8307.

22.15 SDO_CS.FIND_PROJ_CRS

Renvoie les valeurs SRID des systèmes de référence de coordonnées projetés qui ont les mêmes valeurs numériques de texte connu (WKT) que le système de référence de coordonnées avec la valeur SRID de référence spécifiée.

Le SRID du système de référence de coordonnées pour lequel rechercher tous les autres systèmes de référence de coordonnées projetés qui ont les mêmes valeurs numériques WKT. Doit être une valeur dans la colonne SRID de la table SDO_COORD_REF_SYS (décrite dans la table SDO_COORD_REF_SYS).

TRUE limite les résultats aux systèmes de référence de coordonnées projetés pour lesquels la valeur de la colonne IS_LEGACY est TRUE dans la table SDO_COORD_REF_SYS (décrit dans la table SDO_COORD_REF_SYS) FALSE limite les résultats aux systèmes de référence de coordonnées projetés pour lesquels la valeur de la colonne IS_LEGACY est FALSE dans la table SDO_COORD_REF_SYS. Si vous spécifiez une valeur nulle pour ce paramètre, la valeur de la colonne IS_LEGACY dans la table SDO_COORD_REF_SYS est ignorée dans la détermination des résultats.

Une valeur numérique indiquant à quel point les valeurs WKT doivent correspondre pour qu'un système de référence de coordonnées soit considéré comme une correspondance. La valeur par défaut est 0,000001. La valeur de chaque élément WKT numérique est comparée à sa valeur correspondante dans le WKT pour le SRID de référence ou dans la liste de paramètres spécifiée pour cette fonction et si la différence dans tous les cas est inférieure ou égale à la valeur max_rel_num_difference, le SRID pour ce système de coordonnées de référence est inclus dans les résultats.

Cette fonction renvoie un objet de type SDO_SRID_LIST, qui est défini comme VARRAY(1048576) OF NUMBER .

Le format de texte bien connu (WKT) est décrit dans Well-Known Text (WKT).

Les exemples suivants montrent l'effet de la valeur du paramètre is_legacy sur les résultats. Le premier exemple renvoie les valeurs SRID de tous les systèmes de référence de coordonnées hérités projetés qui ont les mêmes valeurs numériques WKT que le système de référence de coordonnées avec la valeur SRID de 2007. La liste de résultats renvoyée est vide, car il n'y a pas de systèmes de référence de coordonnées hérités projetés hérités qui répondent aux critères de recherche.

L'exemple suivant renvoie les valeurs SRID de tous les systèmes de référence de coordonnées non hérités projetés qui ont les mêmes valeurs numériques WKT que le système de référence de coordonnées avec la valeur SRID de 2007.

L'exemple suivant renvoie les valeurs SRID de tous les systèmes de référence de coordonnées projetés (hérités et non hérités) qui ont les mêmes valeurs numériques WKT que le système de référence de coordonnées avec la valeur SRID de 2007. La liste de résultats renvoyée est la même que pour le précédent Exemple.

22.16 SDO_CS.FIND_SRID

Recherche une valeur SRID pour un système de coordonnées qui correspond aux informations que vous spécifiez.

Le paramètre de sortie contiendra soit une valeur SRID numérique, soit une valeur nulle, comme expliqué dans les notes d'utilisation.

Valeur SRID EPGS d'un système de coordonnées géographiques. Selon la valeur du paramètre coord_ref_sys_kind, cette procédure vérifiera soit l'existence d'un système de coordonnées avec cette valeur SRID géographique, soit trouvera une valeur SRID d'un système de coordonnées projeté basé sur un système de coordonnées avec cette valeur SRID.

Valeur EPGS SRID d'un système de coordonnées projeté.

Valeur d'ID de référence. Selon la valeur du paramètre coord_ref_sys_kind, cette procédure recherchera le SRID d'un système de coordonnées géographiques ou projetées basé sur cette donnée.

Valeur d'identification de l'ellipsoïde. Selon la valeur du paramètre coord_ref_sys_kind, cette procédure recherchera le SRID d'un système de coordonnées géographiques ou projetées basé sur cet ellipsoïde.

Valeur d'identification du méridien principal. Selon la valeur du paramètre coord_ref_sys_kind, cette procédure recherchera le SRID d'un système de coordonnées géographiques ou projetées basé sur ce premier méridien.

Valeur de l'ID de la méthode de projection. Cette procédure recherchera le SRID d'un système de coordonnées projetées basé sur cette méthode de projection.

Valeur de l'ID de l'opération de projection. Cette procédure recherchera le SRID d'un système de coordonnées projetées basé sur cette opération de projection. Une opération de projection est une méthode de projection associée à des paramètres de projection spécifiques.

Le type ou la catégorie du système de coordonnées. Doit être une valeur de chaîne dans la colonne COORD_REF_SYS_KIND de la table SDO_COORD_REF_SYS (décrite dans la table SDO_COORD_REF_SYS). Exemples : GEOGRAPHIC2D et PROJECTED

Valeur d'ID du demi-grand axe. Selon la valeur du paramètre coord_ref_sys_kind, cette procédure recherchera le SRID d'un système de coordonnées géographiques ou projetées basé sur ce demi-grand axe.

Valeur d'identification de l'axe semi-mineur. Selon la valeur du paramètre coord_ref_sys_kind, cette procédure recherchera le SRID d'un système de coordonnées géographiques ou projetées basé sur cet axe semi-mineur.

Aplatissement inverse (unité "unité"). Selon la valeur du paramètre coord_ref_sys_kind, cette procédure recherchera le SRID d'un système de coordonnées géographiques ou projetées en fonction de cet aplatissement inverse.

Paramètres de projection. Les paramètres dépendent de la méthode de projection. Le type EPSG_PARAMS est défini comme VARRAY(1048576) OF EPSG_PARAM , et le type EPSG_PARAM est défini comme (id NUMBER, val NUMBER, uom NUMBER) . Le format comprend des attributs pour l'ID de paramètre, la valeur et l'ID d'unité de mesure, comme illustré dans l'exemple suivant :

Une valeur numérique indiquant à quel point les valeurs WKT doivent correspondre pour qu'un système de référence de coordonnées soit considéré comme une correspondance. La valeur par défaut est 0,000001. La valeur de chaque élément WKT numérique est comparée à sa valeur correspondante dans le WKT pour le SRID de référence ou dans la liste de paramètres spécifiée pour cette procédure et si la différence dans tous les cas est inférieure ou égale à la valeur max_rel_num_difference, le SRID pour ce système de coordonnées de référence est inclus dans les résultats.

Cette procédure place le résultat de son opération dans le paramètre de sortie srid. Le résultat est soit une valeur SRID numérique, soit une valeur nulle.

Cette procédure a les utilisations principales suivantes :

Pour vérifier si un système de coordonnées avec une valeur SRID spécifique existe. Dans ce cas, vous spécifiez une valeur pour epsg_srid_geog ou epsg_srid_proj (selon que le système de coordonnées est géographique ou projeté) et suffisamment de paramètres pour une instruction PL/SQL valide. Si la valeur du paramètre srid résultant est le même nombre que la valeur que vous avez spécifiée, le système de coordonnées avec cette valeur SRID existe cependant, si la valeur du paramètre srid résultant est null, aucun système de coordonnées avec cette valeur SRID n'existe.

Pour rechercher la valeur SRID d'un système de coordonnées en fonction des informations que vous spécifiez à son sujet.

Si plusieurs systèmes de coordonnées correspondent aux critères spécifiés dans les paramètres d'entrée, une seule valeur SRID est renvoyée dans le paramètre srid. Il peut s'agir de n'importe laquelle des valeurs SRID correspondantes potentielles, et il n'est pas garanti qu'il s'agisse de la même valeur dans les exécutions ultérieures de cette procédure avec les mêmes paramètres d'entrée.

L'exemple suivant recherche une valeur SRID pour un système de coordonnées projetées qui utilise l'ID de référence 6267 dans sa définition.


Notes d'utilisation

  • La représentation FME d'un système de coordonnées peut être extraite dans un attribut avec un CoordinateSystemExtractor.
  • Si un nom de système de coordonnées FME ne peut pas être trouvé, _FME_0 ou des variations similaires peuvent être vues.

Utilisation des transformateurs de système de coordonnées

FME prend en charge de manière inhérente les transformations et les reprojections du système de coordonnées.

Les systèmes de coordonnées ont généralement un nom et une définition, et la syntaxe de cette définition peut varier considérablement entre les formats de données spatiales et d'autres bibliothèques de systèmes de coordonnées. Des systèmes de coordonnées personnalisés et locaux peuvent également être définis dans FME, ce qui complique encore les choses. Pour plus d'informations, reportez-vous à la documentation Utilisation des systèmes de coordonnées.

Les projections sont généralement effectuées avec le moteur de projection FME, qui est basé sur la bibliothèque de systèmes de coordonnées CS-Map. Cette valeur par défaut peut être remplacée pour chaque espace de travail, à l'aide du paramètre Paramètres de l'espace de travail > Traduction > Moteur de projection, et définie sur Esri. Le cas échéant, FME utilisera le moteur de projection Esri s'il y est sélectionné, avec ou sans l'installation d'un produit Esri.

Prise en charge du système de coordonnées

Ces transformateurs effectuent diverses tâches liées au système de coordonnées, mais ne reprojettent pas les données.

Recherche les noms et les définitions des systèmes de coordonnées entre le format interne de FME et les représentations tierces et open source communes, en stockant les résultats en tant qu'attribut.

Récupère le nom du système de coordonnées FME attribué à l'entité dans un attribut.

Supprime le système de coordonnées des entités, sans modifier la géométrie ou les coordonnées.

Attribue un système de coordonnées spécifié aux entités, sans modifier la géométrie ou les coordonnées.

Attribue un système de coordonnées local spécifié aux entités, sans modifier la géométrie ou les coordonnées.

Reprojection du système de coordonnées

Différentes bibliothèques de systèmes de coordonnées (moteurs) contiennent non seulement des définitions de systèmes de coordonnées, mais également des algorithmes de reprojection uniques. Les transformateurs de reprojection génériques de FME, dans le premier tableau ci-dessous, utilisent par défaut la bibliothèque FME (CS-Map).

Une sélection d'autres bibliothèques est également disponible, dont certaines sont spécifiques à certaines régions du monde ou plateformes logicielles.

Les reprojections inhérentes, comme dans un espace de travail avec différents systèmes de coordonnées d'entrée et de sortie sélectionnés, utilisent par défaut la bibliothèque FME (CS-Map).

Si vous reprojetez explicitement avec un transformateur dans l'espace de travail, il est recommandé d'utiliser des transformateurs spécifiques à la bibliothèque. Dans le cas de CsmapReprojector par rapport au Reprojector (avec le moteur par défaut), la bibliothèque peut être identique, mais le CSMapReprojector gère les calculs de coordonnées verticales alors que le Reprojector ne le fait pas.

Transformateurs de projection génériques

Reprojette les coordonnées x et y stockées en tant qu'attributs d'un système de coordonnées à un autre.

Reprojette une ou plusieurs entités dans un système de coordonnées local centré sur la boîte englobante contenant toutes les entités.

Convertit un angle donné d'un système de coordonnées à un autre.

Convertit une longueur donnée d'un système de coordonnées à un autre.

Les reprojets comportent des coordonnées x et y d'un système de coordonnées à un autre.

Transformateurs de reprojection spécifiques à la bibliothèque (recommandé)

Reprojette les coordonnées x, y et éventuellement z stockées en tant qu'attributs d'un système de coordonnées à un autre à l'aide de la bibliothèque CS-MAP.

Les reprojets comportent des coordonnées x, y et éventuellement z d'un système de coordonnées à un autre à l'aide de la bibliothèque CS-Map.

Les reprojets comportent des coordonnées d'un système de coordonnées à un autre à l'aide de la bibliothèque de reprojection Esri.

Les reprojets comportent des coordonnées d'un système de coordonnées à un autre à l'aide de la bibliothèque de reprojection Grid InQuestII. Cette bibliothèque vous permet d'utiliser le GridInQuestIIReprojector pour transformer les coordonnées entre ETRS89 (WGS84) et les systèmes de coordonnées nationaux de la Grande-Bretagne, de l'Irlande du Nord et de la République d'Irlande.

Reprojette les coordonnées stockées sous forme d'attributs d'un système de coordonnées à un autre à l'aide du moteur de reprojection Gtrans du National Land Survey of Sweden (Lantmäteriet).

Les reprojets comportent des coordonnées d'un système de coordonnées à un autre à l'aide du moteur de reprojection Gtrans du National Land Survey of Sweden (Lantmäteriet).

Reprojette les coordonnées stockées en tant qu'attributs d'un système de coordonnées à un autre à l'aide de la bibliothèque PROJ.

Reprojette les coordonnées d'un système de coordonnées à un autre à l'aide de la bibliothèque PROJ.

Reprojette les coordonnées d'un système de coordonnées à un autre à l'aide de la bibliothèque REFRAME. Ce transformateur gère le changement de référentiel planimétrique et altimétrique habituel pour la Suisse.


Ajouter un système de coordonnées spécifié par WKT à ArcGIS ? - Systèmes d'information géographique

Utilisation des projections et des systèmes de coordonnées géographiques dans ArcGIS

Ce didacticiel couvrira comment projeter des données, comment modifier les systèmes de coordonnées et comment définir les projections manquantes dans ArcGIS

La projection d'un ensemble de données indique à ArcGIS où se trouvent les données sur la planète Terre. Sans projection, les données pourraient être situées n'importe où. This is a critical concept to understand as you will encounter data without projections defined, or data with different projections than what you are working in or would desire to be working in. It is not essential but often desirable that all your data be in the same projection if you are performing analyses on the data.

We use projections because the Earth basically approximates an ellipsoid. However, when creating maps and GIS data files, we are viewing the Earth's surface in only 2 dimensions. Thus, we must have a way to convert the curved surface of the Earth to a flat plane. A projection is simply the mathematical process by which geographic locations are converted from a 3D sphere to a 2D flat surface.

There are 3 main types of projections:

  • Equal Area Projections - preserve the area of features by assigning them an area on the map that is proportional to their area on the Earth *Conformal Projections - preserve the shape of small features and show directions correctly (i.e. State Plane projections) *Equidistant Projections - preserve distances to places from one or two points

Open ArcMap. Add data into your dataset. Right click on Properties and navigate to the Source tab. This is where we can determine the projection of a dataset.

Here you can see information about the Projection, and we see that our datset for the boundry of New York City is in a Geographic Coordinate System defined as NAD 1983 New York Long Island State Plane Projection FIPS 3104 Feet.

If we load another file, in this case the subway routes of New York City, we see that they are in a Geographic Coordinate System defined as GCS_North_American_1983.

While these two datasets are in different Geographic Coordinate Systems, they are previewed correctly in ArcGIS. ArcGIS uses the projection of the first dataset that you import in the map.

Projecting Spatial Data from One Projection to Another

For this exercise, we will project the subway data that is in GCS_North_American_1983 to the NAD 1983 New York Long Island State Plane Projection FIPS 3104 Feet projection, so that it matches with the rest of the data.

Navigate to ArcToolbox , the red toolbox icon in the menu bar. Under Data Management Tools go to Projections and Transformations

This will open the Project tool that will allow us to transform our data from one projection to another. In this case, our input dataset will be the subway routes and we will specify an output location.

Under Output Coordinate System click on the pointer finger to the right to launch the Output Coordinate System wizard. If you already have a layer that contains the projection you would like to use, you can navigate under Layers and find your projection, here the NAD 1983 New York Long Island State Plane Projection FIPS 3104 Feet. If you want to project to a coordinate system not already in your map you can similarly find this projection using the Projected Coordinate Systems folder and navigate to your coordinate system of interest. Click OK to project the data.

NOTE: each folder contains the projection (i.e. State Plane) and subfolders containing the Datum (i.e. NAD 1983 feet). Coordinate Systems are composed of both their projections and datums.

You may be prompted to add the data to your map or you will have to add the data to your map from your output location. We see here that the data was successfully converted to the NAD 1983 New York Long Island State Plane Projection FIPS 3104 Feet Projected Coordinate System.

In some cases, the data you download might be missing a projection and you will have to define the projection of the data.

When you add this data, a dialog box will appear warning you about the Unknown Spatial Reference.

Assuming that you know what Coordinate System that is associated with the data, you can define the coordinate system.

If we look now at the Layer Properties we see the Coordinate System is <Undefined> .

To define the projection, to to ArcToolbox > Projections and Transformations > Define Projection .

In the Define Projection dialog box, choose your input file from the dropdown under Input Dataset or Feature Class .

Under Coordinate System click on the pointer finger to launch the Spatial Reference Properites and find your appropriate projection. We will use the same projection in our map, the NAD 1983 New York Long Island State Plane Projection FIPS 3104 Feet Projected Coordinate System.

Click Ok and OK and your dataset will now have a defined projection.

Navigate to the Layer Properties of your dataset and you will see that it now has the Projected Coordinate System you specified.

You may have noticed that the soils dataset did not move its location when you changed its projection. This is because ArcMap draws all data layers that already have their Projections Defined in the current Data Frame’s projection. These already defined layers are projected on-the-fly into the current Data Frame’s projection and thus are displayed as if they are all the same Projection and Datum. Therefore the data is displayed in the Data Frame as if their projections are the same, even if they are different. A rule of thumb is project all your datasets into the same common projection to minimize conflicts when you are doing your research.

Defining the Projection of a Data Frame

The Data Frame of your Map is in a specified Coordinate System. This coordinate system will use the first piece of data that you import. You can change the Coordinate System of your Data Frame at any time.

NOTE: This will physically alter the appearance of your map, possibly distorting your data if you do not choose an appropriate coordinate system.

Right-click on the Data Frame named Layers . In the Data Frame Properties window go to the tab named Coordinate System . You can see here that our current coordinate system is NAD 1983 New York Long Island State Plane Projection FIPS 3104 Feet. We can change this to another coordinate system if we want.

We will choose the GCS North American 1983 coordinate system. Note that this will distort the map in this case largely stretching it horizontally.

It is important that you choose appropriate Coordinate Systems when working with Spatial Data.


Editing Transformer Parameters

Using a set of menu options, transformer parameters can be assigned by referencing other elements in the workspace. More advanced functions, such as an advanced editor and an arithmetic editor, are also available in some transformers. To access a menu of these options, click beside the applicable parameter. For more information, see Transformer Parameter Menu Options.

Defining Values

There are several ways to define a value for use in a Transformer. The simplest is to simply type in a value or string, which can include functions of various types such as attribute references, math and string functions, and workspace parameters. There are a number of tools and shortcuts that can assist in constructing values, generally available from the drop-down context menu adjacent to the value field.

Using the Text Editor

The Text Editor provides a convenient way to construct text strings (including regular expressions) from various data sources, such as attributes, parameters, and constants, where the result is used directly inside a parameter.

Using the Arithmetic Editor

The Arithmetic Editor provides a convenient way to construct math expressions from various data sources, such as attributes, parameters, and feature functions, where the result is used directly inside a parameter.

Conditional Values

Set values depending on one or more test conditions that either pass or fail.

Content

Expressions and strings can include a number of functions, characters, parameters, and more.

When setting values - whether entered directly in a parameter or constructed using one of the editors - strings and expressions containing String, Math, Date/Time or FME Feature Functions will have those functions evaluated. Therefore, the names of these functions (in the form @<function_name>) should not be used as literal string values.


Syntaxe

The filename prefix, common to all files in the set of TIGER/Line files being converted. The prefix may include a directory pathname.

The prefix of the output coverages to be created from the TIGER/Line files.

Determines if the basic line, area, and landmark point features will be joined to their feature attribute tables.

  • JOIN —The output features will be joined to their feature attribute tables.
  • NO_JOIN —The output features will not be joined to their feature attribute tables.

The spatial reference of the output coverages.

  • UTM —TIGER files will be projected to the Universal Transverse Mercator (UTM) coordinate system.
  • STATE —TIGER files will be projected to the State Plane coordinate system.

The zone number of the specified coordinate system.

The input TIGER/Line files version.

  • 1995 —
  • 1997 —
  • 1998 —
  • 1999 —
  • 2000 —
  • 2002 —
  • 2003 —
  • 20041 —
  • 20042 —
  • 20051 —
  • 20052 —

Determines whether processing will continue if the TIGER data contains intersection errors.

  • RESTART —Processing will continue if the TIGER data contains intersection errors.
  • NO_RESTART —Processing will stop if the TIGER data contains intersection errors.

Adding a WKT specified coordinate system to ArcGIS? - Systèmes d'information géographique

The MDSYS.SDO_CS package contains subprograms for working with coordinate systems.

You can perform explicit coordinate transformations on a single geometry or an entire layer of geometries (that is, all geometries in a specified column in a table).

To use the subprograms in this chapter, you must understand the conceptual information about coordinate systems in Coordinate System and Coordinate Systems (Spatial Reference Systems).

The rest of this chapter provides reference information on the subprograms, listed in alphabetical order.

22.1 SDO_CS.ADD_PREFERENCE_FOR_OP

Adds a preference for an operation between a source coordinate system and a target coordinate system.

ID number of the operation. Must be a value in the COORD_OP_ID column of the SDO_COORD_OPS table (described in SDO_COORD_OPS Table).

The SRID of the source coordinate reference system. Must be null or a value in the SRID column of the SDO_COORD_REF_SYS table (described in SDO_COORD_REF_SYS Table).

The SRID of the target coordinate reference system. Must be null or a value in the SRID column of the SDO_COORD_REF_SYS table (described in SDO_COORD_REF_SYS Table).

Name of the use case to be associated with this preference. Must be null or a value from the USE_CASE column of the SDO_PREFERRED_OPS_USER table (described in SDO_PREFERRED_OPS_USER Table).

If use_case is null, the transformation plan associated with the operation is a systemwide preference, and a row is added (or two rows are added if a reverse operation exists) to the SDO_PREFERRED_OPS_SYSTEM table (described in SDO_PREFERRED_OPS_SYSTEM Table). If use_case is not null, the transformation plan associated with the operation is a preference associated with the specified use case, and a row is added (or two rows are added if a reverse operation exists) to the SDO_PREFERRED_OPS_USER table (described in SDO_PREFERRED_OPS_USER Table).

To create a concatenated operation and make it preferred either systemwide or for a specified use case, you can use the SDO_CS.CREATE_PREF_CONCATENATED_OP convenience procedure.

To revoke a preference for an operation between a source coordinate system and a target coordinate system, use the SDO_CS.REVOKE_PREFERENCE_FOR_OP procedure.

The following example adds a preference for operation 19977 to be used in transformations from SRID 4301 to SRID 4326 when use case use_case_B is specified for the transformation.

22.2 SDO_CS.CONVERT_3D_SRID_TO_2D

Converts a three-dimensional SRID value into a two-dimensional SRID value.

The SRID of a three-dimensional coordinate reference system. Must be a value in the SRID column of the SDO_COORD_REF_SYS table (described in SDO_COORD_REF_SYS Table).

This function returns the SRID value of a functionally equivalent two-dimensional coordinate reference system that corresponds to the input coordinate reference system.

If a compound 3D SRID is input, there is only one corresponding two-dimensional SRID, and it is returned.

If a Geographic 3D SRID is input, there may be multiple possible corresponding two-dimensional SRIDs, and one of them is returned.

If a two-dimensional SRID is input, it is returned.

For information about three-dimensional coordinate reference system support, see Three-Dimensional Coordinate Reference System Support.

The following example returns an equivalent two-dimensional SRID for each coordinate reference system listed in the SDO_COORD_REF_SYS table (described in SDO_COORD_REF_SYS Table). For 2D SRID values in that table, the function returns the existing value.

22.3 SDO_CS.CONVERT_NADCON_TO_XML

Converts a NADCON (North American Datum Conversion) grid in ASCII format to an Oracle Spatial and Graph XML representation.

Latitude values of the NADCON grid in a CLOB object.

Longitude values of the NADCON grid in a CLOB object.

Output XML document containing the Oracle Spatial and Graph XML representation of the NADCON grid.

To convert an Oracle Spatial and Graph XML representation to a NADCON grid, use the SDO_CS.CONVERT_XML_TO_NADCON procedure.

The following example converts a NADCON grid in ASCII format to an Oracle Spatial and Graph XML representation, converts the resulting XML representation back to a NADCON ASCII representation, and displays the resulting ASCII representation. (Only part of the output is shown.)

22.4 SDO_CS.CONVERT_NTV2_TO_XML

Converts an NTv2 (National Transformation Version 2) grid in ASCII format to an Oracle Spatial and Graph XML representation.

NTv2 grid values in a CLOB object.

Output XML document containing the Oracle Spatial and Graph XML representation of the NTv2 grid.

To convert an Oracle Spatial and Graph XML representation to an NTv2 grid, use the SDO_CS.CONVERT_XML_TO_NTV2 procedure.

The following example converts an NTv2 grid in ASCII format to an Oracle Spatial and Graph XML representation, converts the resulting XML representation back to an NTv2 ASCII representation, and displays the resulting ASCII representation. (Only part of the output is shown.)

22.5 SDO_CS.CONVERT_XML_TO_NADCON

Converts an Oracle Spatial and Graph XML representation of a NADCON (North American Datum Conversion) grid to NADCON ASCII format.

XML document containing the Oracle Spatial and Graph XML representation of the NADCON grid.

Output CLOB object containing the latitude values of the NADCON grid.

Output CLOB object containing the longitude values of the NADCON grid.

To convert a NADCON grid in ASCII format to an Oracle Spatial and Graph XML representation, use the SDO_CS.CONVERT_NADCON_TO_XML procedure.

The following example converts a NADCON grid in ASCII format to an Oracle Spatial and Graph XML representation, converts the resulting XML representation back to a NADCON ASCII representation, and displays the resulting ASCII representation. (Only part of the output is shown.)

22.6 SDO_CS.CONVERT_XML_TO_NTV2

Converts an Oracle Spatial and Graph XML representation of an NTv2 (National Transformation Version 2) grid to NTv2 ASCII format.

XML document containing the Oracle Spatial and Graph XML representation of the NTv2 grid.

Output CLOB object containing the values for the NTv2 grid.

To convert an NTv2 grid in ASCII format to an Oracle Spatial and Graph XML representation, use the SDO_CS.CONVERT_NTV2_TO_XML procedure.

The following example converts an NTv2 grid in ASCII format to an Oracle Spatial and Graph XML representation, converts the resulting XML representation back to an NTv2 ASCII representation, and displays the resulting ASCII representation. (Only part of the output is shown.)

22.7 SDO_CS.CREATE_CONCATENATED_OP

Creates a concatenated operation.

ID number of the concatenated operation.

Name to be associated with the concatenated operation.

Transformation plan. The TFM_PLAN object type is explained in TFM_PLAN Object Type.

A concatenated operation is the concatenation (chaining) of two or more atomic operations.

To create a concatenated operation and make it preferred either systemwide or for a specified use case, you can use the SDO_CS.CREATE_PREF_CONCATENATED_OP convenience procedure.

The following example creates a concatenation operation with the operation ID 2999 and the name CONCATENATED_OPERATION_2999 .

22.8 SDO_CS.CREATE_OBVIOUS_EPSG_RULES

Creates a basic set of EPSG rules to be applied in certain transformations.

Name of the use case to be associated with the application of the EPSG rules that are created. Must be a value from the USE_CASE column of the SDO_PREFERRED_OPS_USER table (described in SDO_PREFERRED_OPS_USER Table).

This procedure creates rules to implement the main EPSG-defined transformations between specific coordinate reference systems. For transformations between some coordinate reference systems, EPSG has specified rules that should be applied. For any given transformation from one coordinate reference system to another, the EPSG rule might be different from the default Oracle Spatial and Graph rule. If you execute this procedure, the EPSG rules are applied in any such cases. If you do not execute this procedure, the default Spatial and Graph rules are used in such cases.

This procedure inserts many rows into the SDO_PREFERRED_OPS_SYSTEM table (see SDO_PREFERRED_OPS_SYSTEM Table).

To delete the EPSG rules created by this procedure, and thus cause the default Spatial and Graph rules to be used in all cases, use the SDO_CS.DELETE_ALL_EPSG_RULES procedure.

The following example creates a basic set of EPSG rules to be applied in certain transformations.

22.9 SDO_CS.CREATE_PREF_CONCATENATED_OP

Creates a concatenated operation, associating it with a transformation plan and making it preferred either systemwide or for a specified use case.

ID number of the concatenated operation to be created.

Name to be associated with the concatenated operation.

Transformation plan. The TFM_PLAN object type is explained in TFM_PLAN Object Type.

Use case to which this preferred concatenated operation applies. Must be a null or a value from the USE_CASE column of the SDO_PREFERRED_OPS_USER table (described in SDO_PREFERRED_OPS_USER Table).

This convenience procedure combines the operations of the SDO_CS.CREATE_CONCATENATED_OP and SDO_CS.ADD_PREFERENCE_FOR_OP procedures.

A concatenated operation is the concatenation (chaining) of two or more atomic operations.

If use_case is null, the transformation plan associated with the operation is a systemwide preference, and a row is added (or two rows are added if a reverse operation exists) to the SDO_PREFERRED_OPS_SYSTEM table (described in SDO_PREFERRED_OPS_SYSTEM Table). If use_case is not null, the transformation plan associated with the operation is a preference associated with the specified use case, and a row is added (or two rows are added if a reverse operation exists) to the SDO_PREFERRED_OPS_USER table (described in SDO_PREFERRED_OPS_USER Table).

To create a concatenation without making it preferred either systemwide or for a specified use case, use the SDO_CS.CREATE_CONCATENATED_OP procedure

To delete a concatenated operation, use the SDO_CS.DELETE_OP procedure.

The following example creates a concatenation operation with the operation ID 300 and the name MY_CONCATENATION_OPERATION , and causes Spatial and Graph to use the specified transformation plan in all cases (because use_case is null) when this operation is used.

22.10 SDO_CS.DELETE_ALL_EPSG_RULES

Deletes the basic set of EPSG rules to be applied in certain transformations.

Name of the use case to be associated with the application of the EPSG rules that are created. Must match the value that was used for the use_case parameter value (either null or a specified value) when the SDO_CS.CREATE_OBVIOUS_EPSG_RULES procedure was called.

This procedure deletes the EPSG rules that were previously created by the SDO_CS.CREATE_OBVIOUS_EPSG_RULES procedure, and thus causes the default Spatial and Graph rules to be used in all cases. (See the Usage Notes for the SDO_CS.CREATE_OBVIOUS_EPSG_RULES procedure for more information.)

If use_case is null, this procedure deletes all rows from the SDO_PREFERRED_OPS_SYSTEM table (see SDO_PREFERRED_OPS_SYSTEM Table). If use_case is not null, this procedure deletes the rows associated with the specified use case from the SDO_PREFERRED_OPS_USER table (see SDO_PREFERRED_OPS_USER Table).

The following example deletes the basic set of EPSG rules to be applied in certain transformations.

22.11 SDO_CS.DELETE_OP

Deletes a concatenated operation.

ID number of the operation to be deleted.

To create a concatenated operation and make it preferred systemwide or only for a specified use case, use the SDO_CS.CREATE_CONCATENATED_OP procedure.

The following example deletes the operation with the ID number 300.

22.12 SDO_CS.DETERMINE_CHAIN

Returns the query chain, based on the system rule set, to be used in transformations from one coordinate reference system to another coordinate reference system.

Rule set to be used for the transformation. If you specify a null value, the Oracle system rule set is used.

Use case for which to determine the query chain. Must be a null value or a value from the USE_CASE column of the SDO_PREFERRED_OPS_USER table (described in SDO_PREFERRED_OPS_USER Table).

The SRID of the source coordinate reference system. Must be a value in the SRID column of the SDO_COORD_REF_SYS table (described in SDO_COORD_REF_SYS Table).

The SRID of the target coordinate reference system. Must be a value in the SRID column of the SDO_COORD_REF_SYS table (described in SDO_COORD_REF_SYS Table).

This function returns an object of type TFM_PLAN, which is explained in TFM_PLAN Object Type.

The transient_rule_set parameter is of type SDO_TRANSIENT_RULE_SET, which has the following definition:

The following example returns the query chain based on the system rule set.

The next example creates a preferred concatenated operation (with operation ID 300) with a specified chain for transformations from SRID 4804 to SRID 4257, and then calls the DETERMINE_CHAIN function, returning a different result. (The operation created in this example is not meaningful or useful, and it was created only for illustration.)

22.13 SDO_CS.DETERMINE_DEFAULT_CHAIN

Returns the default chain of SRID values in transformations from one coordinate reference system to another coordinate reference system.

The SRID of the source coordinate reference system. Must be a value in the SRID column of the SDO_COORD_REF_SYS table (described in SDO_COORD_REF_SYS Table).

The SRID of the target coordinate reference system. Must be a value in the SRID column of the SDO_COORD_REF_SYS table (described in SDO_COORD_REF_SYS Table).

This function returns an object of type SDO_SRID_CHAIN, which is defined as VARRAY(1048576) OF NUMBER .

The following example returns the default chain of SRID values in transformations from SRID 4804 to SRID 4257.

22.14 SDO_CS.FIND_GEOG_CRS

Returns the SRID values of geodetic (geographic) coordinate reference systems that have the same well-known text (WKT) numeric values as the coordinate reference system with the specified reference SRID value.

The SRID of the coordinate reference system for which to find all other geodetic coordinate reference systems that have the same WKT numeric values. Must be a value in the SRID column of the SDO_COORD_REF_SYS table (described in SDO_COORD_REF_SYS Table).

TRUE limits the results to geodetic coordinate reference systems for which the IS_LEGACY column value is TRUE in the SDO_COORD_REF_SYS table (described in SDO_COORD_REF_SYS Table) FALSE limits the results to geodetic coordinate reference systems for which the IS_LEGACY column value is FALSE in the SDO_COORD_REF_SYS table. If you specify a null value for this parameter, the IS_LEGACY column value in the SDO_COORD_REF_SYS table is ignored in determining the results.

A numeric value indicating how closely WKT values must match in order for a projected coordinate reference system to be considered a match. The default value is 0.000001. The value for each numeric WKT item is compared with its corresponding value in the WKT for the reference SRID or in the specified list of parameters to this function and if the difference in all cases is less than or equal to the max_rel_num_difference value, the SRID for that coordinate reference system is included in the results.

This function returns an object of type SDO_SRID_LIST, which is defined as VARRAY(1048576) OF NUMBER .

The well-known text (WKT) format is described in Well-Known Text (WKT).

The following examples show the effect of the is_legacy parameter value on the results. The first example returns the SRID values of all geodetic legacy coordinate reference systems that have the same WKT numeric values as the coordinate reference system with the SRID value of 8307.

The next example returns the SRID values of all geodetic non-legacy coordinate reference systems that have the same WKT numeric values as the coordinate reference system with the SRID value of 8307.

The next example returns the SRID values of all geodetic coordinate reference systems (legacy and non-legacy) that have the same WKT numeric values as the coordinate reference system with the SRID value of 8307.

22.15 SDO_CS.FIND_PROJ_CRS

Returns the SRID values of projected coordinate reference systems that have the same well-known text (WKT) numeric values as the coordinate reference system with the specified reference SRID value.

The SRID of the coordinate reference system for which to find all other projected coordinate reference systems that have the same WKT numeric values. Must be a value in the SRID column of the SDO_COORD_REF_SYS table (described in SDO_COORD_REF_SYS Table).

TRUE limits the results to projected coordinate reference systems for which the IS_LEGACY column value is TRUE in the SDO_COORD_REF_SYS table (described in SDO_COORD_REF_SYS Table) FALSE limits the results to projected coordinate reference systems for which the IS_LEGACY column value is FALSE in the SDO_COORD_REF_SYS table. If you specify a null value for this parameter, the IS_LEGACY column value in the SDO_COORD_REF_SYS table is ignored in determining the results.

A numeric value indicating how closely WKT values must match in order for a coordinate reference system to be considered a match. The default value is 0.000001. The value for each numeric WKT item is compared with its corresponding value in the WKT for the reference SRID or in the specified list of parameters to this function and if the difference in all cases is less than or equal to the max_rel_num_difference value, the SRID for that coordinate reference system is included in the results.

This function returns an object of type SDO_SRID_LIST, which is defined as VARRAY(1048576) OF NUMBER .

The well-known text (WKT) format is described in Well-Known Text (WKT).

The following examples show the effect of the is_legacy parameter value on the results. The first example returns the SRID values of all projected legacy coordinate reference systems that have the same WKT numeric values as the coordinate reference system with the SRID value of 2007. The returned result list is empty, because there are no legacy projected legacy coordinate reference systems that meet the search criteria.

The next example returns the SRID values of all projected non-legacy coordinate reference systems that have the same WKT numeric values as the coordinate reference system with the SRID value of 2007.

The next example returns the SRID values of all projected coordinate reference systems (legacy and non-legacy) that have the same WKT numeric values as the coordinate reference system with the SRID value of 2007. The returned result list is the same as for the preceding example.

22.16 SDO_CS.FIND_SRID

Finds an SRID value for a coordinate system that matches information that you specify.

Output parameter will contain either a numeric SRID value or a null value, as explained in the Usage Notes.

EPGS SRID value of a geographic coordinate system. Depending on the value of the coord_ref_sys_kind parameter, this procedure will either verify the existence of a coordinate system with this geographic SRID value, or will find an SRID value of a projected coordinate system based on a coordinate system with this SRID value.

EPGS SRID value of a projected coordinate system.

Datum ID value. Depending on the value of the coord_ref_sys_kind parameter, this procedure will look for the SRID of a geographic or projected coordinate system based on this datum.

Ellipsoid ID value. Depending on the value of the coord_ref_sys_kind parameter, this procedure will look for the SRID of a geographic or projected coordinate system based on this ellipsoid.

Prime meridian ID value. Depending on the value of the coord_ref_sys_kind parameter, this procedure will look for the SRID of a geographic or projected coordinate system based on this prime meridian.

Projection method ID value. This procedure will look for the SRID of a projected coordinate system based on this projection method.

Projection operation ID value. This procedure will look for the SRID of a projected coordinate system based on this projection operation. A projection operation is a projection method combined with specific projection parameters.

The kind or category of coordinate system. Must be a string value in the COORD_REF_SYS_KIND column of the SDO_COORD_REF_SYS table (described in SDO_COORD_REF_SYS Table). Examples: GEOGRAPHIC2D and PROJECTED

Semi-major axis ID value. Depending on the value of the coord_ref_sys_kind parameter, this procedure will loo for the SRID of a geographic or projected coordinate system based on this semi-major axis.

Semi-minor axis ID value. Depending on the value of the coord_ref_sys_kind parameter, this procedure will look for the SRID of a geographic or projected coordinate system based on this semi-minor axis.

Inverse flattening (unit "unity"). Depending on the value of the coord_ref_sys_kind parameter, this procedure will look for the SRID of a geographic or projected coordinate system based on this inverse flattening.

Projection parameters. The parameters depend on the projection method. The EPSG_PARAMS type is defined as VARRAY(1048576) OF EPSG_PARAM , and the EPSG_PARAM type is defined as (id NUMBER, val NUMBER, uom NUMBER) . The format includes attributes for the parameter ID, value, and unit of measure ID, as shown in the following example:

A numeric value indicating how closely WKT values must match in order for a coordinate reference system to be considered a match. The default value is 0.000001. The value for each numeric WKT item is compared with its corresponding value in the WKT for the reference SRID or in the specified list of parameters to this procedure and if the difference in all cases is less than or equal to the max_rel_num_difference value, the SRID for that coordinate reference system is included in the results.

This procedure places the result of its operation in the srid output parameter. The result is either a numeric SRID value or a null value.

This procedure has the following major uses:

To check if a coordinate system with a specific SRID value exists. In this case, you specify a value for epsg_srid_geog or epsg_srid_proj (depending on whether the coordinate system is geographic or projected) and enough parameters for a valid PL/SQL statement. If the resulting srid parameter value is the same number as the value that you specified, the coordinate system with that SRID value exists however, if the resulting srid parameter value is null, no coordinate system with that SRID value exists.

To find the SRID value of a coordinate system based on information that you specify about it.

If multiple coordinate systems match the criteria specified in the input parameters, only one SRID value is returned in the srid parameter. This could be any one of the potential matching SRID values, and it is not guaranteed to be the same value in subsequent executions of this procedure with the same input parameters.

The following example finds an SRID value for a projected coordinate system that uses datum ID 6267 in its definition.


Configuration

Input Ports

Features with attributes containing coordinate system representations.

Features with their coordinate system representation stored as an attribute as specified in the parameters.

Paramètres

Source Coordinate System Description Attribute

The attribute that contains the source coordinate system name or definition.

Coordinate System Description Conversion Direction

Select a conversion direction.

  • Convert from FME Representation: le Source Coordinate System Description type is FME, and will be converted to the type selected in Representation.
  • Convert to FME Representation: le Source Coordinate System Description type is third-party, and will be converted to FME. The third-party type will be selected in Representation.

Select the third-party type to be converted from or to, depending on the Coordinate System Description Conversion Direction parameter.

Resulting Coordinate System Description Attribute

Name the attribute that will contain the results. The default name is _newcoordsys .


The PROJAttributeReprojector accepts any feature. The user specifies the attributes containing x, y, and optionally z coordinates, and configures either an Automatic or Manual Transformation .

The transformer reprojects the coordinates according to these selections, using the PROJ reprojection library, and updates the x, y, and z attributes to the new values, overwriting the originals.

This transformer does not alter the feature’s geometry – only the values of the selected X and Y Attributes (if they contain coordinate values) are changed. Accurate results depend on the user’s correct specification of the source coordinate system.

FME currently uses PROJ version 7.x.

For Automatic transformations, the Source Coordinate System and Destination Coordinate System must be specified explicitly.

For Manual transformations, a PROJ string must be provided describing the desired transformation, as documented at PROJ’s Transformation Pipelines and shown in the examples further below. WKT2 descriptions are also valid.

Coordinate System Definitions

This transformer will accept coordinate systems defined in any one of the following forms.