Suite

Distance d'entité pour chaque cellule raster

Distance d'entité pour chaque cellule raster


J'ai une couche polyligne de routes et un raster de propriété foncière. Pour chaque cellule raster, je voudrais calculer la distance jusqu'à la route la plus proche.

Je suis sur ArcMap 10.2 avec Spatial Analyst et analyste 3D.


Vous ne pouvez pas donner à vos cellules existantes une distance par rapport à l'entité linéaire comme dans l'outil Distance de point pour les points vectoriels.

Vous pouvez toutefois calculer un nouveau raster de distances jusqu'à l'entité linéaire à l'aide de l'outil Distance euclidienne.

Vous devrez vous assurer que vous avez envoyé votre taille de cellule et votre raster d'accrochage au raster d'origine, de sorte que vous obtenez essentiellement un nouveau raster avec la distance comme valeurs de cellule, qui aligne pixel par pixel avec votre raster d'origine.

Quelle que soit l'analyse que vous allez faire à partir de là, vous pouvez la faire en sélectionnant les cellules du nouveau "raster de distance" en utilisant quelque chose comme Extraire par attributs, en utilisant une clause where pour définir les cellules qui correspondent à la distance que vous recherchez.

Ensuite, vous pouvez utiliser cette sélection pour récupérer des pixels dans votre raster d'origine à l'aide d'Extract by Mask, où le « masque » est la « sélection de distance » que vous avez effectuée à la dernière étape.


as-tu essayé la "distance euclidienne" ? vous pouvez configurer l'environnement de sorte que la taille des pixels soit la même que celle de votre autre raster.


Titre : Télédétection et modélisation hydrologique des bassins versants arides : Une analyse à l'échelle

La disponibilité croissante de données altimétriques numériques (DED) créées à partir de données de télédétection a favorisé le développement d'algorithmes informatiques pour le calcul des propriétés géomorphométriques de la surface terrestre. Ceux-ci incluent des paramètres qui sont fastidieux ou impossibles à faire à la main, par exemple, les propriétés des cours d'eau par ordre et la cartographie des chemins d'écoulement pour chaque emplacement dans le bassin versant. Les chemins d'écoulement sont particulièrement critiques pour l'acheminement de l'eau dans les modèles hydrologiques. Ces algorithmes peuvent être utilisés pour explorer les tendances spatiales des propriétés du paysage en fonction du type de roche, du climat ou de l'environnement néotectonique. Le DED peut être facilement lié à un système d'information géographique (SIG) qui est utilisé pour paramétrer un modèle de ruissellement de surface quasi-physique. Diverses représentations (ordres Shreve) du bassin versant sont créées en simplifiant un réseau de cours d'eau délimité à partir du DED. Différents ordres de Shreve produisent des géomorphométries très différentes qui affectent les volumes de ruissellement simulés. Sur l'un des sites d'étude, les DED ne sont pas suffisamment détaillés pour permettre l'extraction du réseau de cours d'eau. Par conséquent, la classification des données panchromatiques SPOT a été utilisée pour délimiter des réseaux fluviaux éphémères sur ce bassin aride de bas-relief. Une recherche de proximité d'un pixel a classé correctement plus de 80 % du flux canalisé. 3 figures, 2 onglets.


Évaluation de la sensibilité côtière pour Thiruvananthapuram, côte ouest de l'Inde

Le littoral densément peuplé du district de Thiruvananthapuram au Kerala, le long de la côte sud-ouest de l'Inde, est sensible à la montée des eaux et à une grave érosion côtière. Le tsunami de décembre 2004 dans l'océan Indien avait inondé plusieurs parties de cette zone côtière, indiquant la nature de la sensibilité. La présente étude est une tentative de développer un indice de sensibilité côtière (ICS) pour la côte de Thiruvananthapuram dans le cadre de cellules sédimentaires côtières. Sept variables, à savoir (a) pente côtière, (b) géomorphologie, (c) modification du littoral, (d) élévation moyenne du niveau de la mer, (e) pente littorale, (f) hauteur significative des vagues et (g) amplitude moyenne des marées, ont été adoptées dans le calcul du CSI (la racine carrée du produit des variables classées divisé par le nombre de variables). Les données de télédétection, les cartes topographiques étayées par des travaux de terrain et les données de modèles numériques sont utilisées dans l'environnement du système d'information géographique pour générer l'indice CS pour chaque segment kilométrique de ce littoral de 76 km. Cette étude révèle que 72 % du littoral de Thiruvananthapuram entre dans la catégorie haute sensibilité. Cet exercice, le premier du genre pour la côte du Kerala, sera utile pour l'atténuation et la gestion des catastrophes.

Ceci est un aperçu du contenu de l'abonnement, accessible via votre institution.


Titre : Télédétection et modélisation hydrologique des bassins versants arides : Une analyse à l'échelle

La disponibilité croissante de données altimétriques numériques (DED) créées à partir de données de télédétection a favorisé le développement d'algorithmes informatiques pour le calcul des propriétés géomorphométriques de la surface terrestre. Ceux-ci incluent des paramètres qui sont fastidieux ou impossibles à faire à la main, par exemple, les propriétés du cours d'eau par ordre et la cartographie des chemins d'écoulement pour chaque emplacement dans le bassin versant. Les chemins d'écoulement sont particulièrement critiques pour l'acheminement de l'eau dans les modèles hydrologiques. Ces algorithmes peuvent être utilisés pour explorer les tendances spatiales des propriétés du paysage en fonction du type de roche, du climat ou de l'environnement néotectonique. Le DED peut être facilement lié à un système d'information géographique (SIG) qui est utilisé pour paramétrer un modèle de ruissellement de surface quasi-physique. Diverses représentations (ordres Shreve) du bassin versant sont créées en simplifiant un réseau de cours d'eau délimité à partir du DED. Différents ordres de Shreve produisent des géomorphométries très différentes qui affectent les volumes de ruissellement simulés. Sur l'un des sites d'étude, les DED ne sont pas suffisamment détaillés pour permettre l'extraction du réseau de cours d'eau. Par conséquent, la classification des données panchromatiques SPOT a été utilisée pour délimiter des réseaux fluviaux éphémères sur ce bassin aride de bas-relief. Une recherche de proximité d'un pixel a classé correctement plus de 80 % du flux canalisé. 3 figures, 2 onglets.


Okeke, C.J.
  • Okeke, C.J.
  • Département de géologie, Faculté des sciences, Université de Port Harcourt, Port Harcourt, Rivers State Nigeria.
  • Recherchez cet auteur sur :
  • Google Scholar
Ukaegbu, V. U.
  • Ukaegbu, V. U.
  • Département de géologie, Faculté des sciences, Université de Port Harcourt, Port Harcourt, Rivers State Nigeria.
  • Recherchez cet auteur sur :
  • Google Scholar
Egesi, N.
  • Egesi, N.
  • Département de géologie, Faculté des sciences, Université de Port Harcourt, Port Harcourt, Rivers State Nigeria.
  • Recherchez cet auteur sur :
  • Google Scholar
  • Numéro d'article - C249FDC59935
  • Vol.11(1), p. 1-13 , janvier 2019
  • Reçu : 11 septembre 2018
  • Accepté : 30 novembre 2018
  • Publié: 31 janvier 2019

  • Copyright et copie 2021 Les auteurs conservent les droits d'auteur de cet article.
    Cet article est publié sous les termes de la Creative Commons Attribution License 4.0.

La télédétection par satellite a énormément contribué à l'interprétation des caractéristiques linéaires et d'autres structures géologiques. Dans la zone d'étude, les linéaments cartographiés étaient des caractéristiques linéaires et planes sur des images satellites qui sont l'expression de fractures ou de failles dans le sous-sol. Des lignes d'image de contraste différent peuvent s'étendre de quelques centimètres à plusieurs mètres de longueur. L'imagerie Landsat utilisée a une résolution spatiale de 30 x 30 m, et onze bandes spectrales couvrant la région visible et thermique du spectre électromagnétique. Quatre bandes spectrales ont été sélectionnées et utilisées à des fins de cartographie structurelle, à savoir la bande infrarouge thermique (bande 11), 11,5 à 12,51 & microm Infrarouge à ondes courtes (bande 6), 1,57 &ndash 1,65 & microm proche infrarouge (bande 5) 0,85 à 0,88 µm et rouge (bande 4) 0,64 &ndash 0,67 µm. Les linéaments extraits de la scène satellite numérique sont concentrés principalement sur la ceinture de grès au nord-est près de la région d'Amasiri. Au total, 116 linéaments ont été générés. Sept cartes thématiques ont été produites. Un modèle numérique d'élévation (MNE) a été utilisé pour créer des cartes de caractéristiques de surface, un relief ombré et une pente, tandis que la carte de linéament régional a été numérisée à partir des composites de couleurs améliorés de l'image Landsat ETM (bandes 7, 5 et 2) à l'aide d'ARCGIS 10.0. logiciel pour l'extraction visuelle et la délimitation des structures géologiques qui étaient également la vérité terrain. La zone indique une orientation majeure NE &ndash SW à une orientation mineure E &ndash W des linéaments. La densité de linéaments identifiée indique que les linéaments régionaux sont d'une grande importance en tant qu'indices pour l'exploration des eaux souterraines, les cibles de minéralisation, l'extraction de roches et l'interprétation structurale.

Mots clés: Imagerie Landsat, structures géologiques, tendances linéaires, vérité terrain, région d'Afikpo au sud-est du Nigeria.

INTRODUCTION

Les roches du complexe du socle précambrien de la région du massif d'Oban au sud-est du Nigeria sont les roches les plus anciennes. Ils sont recouverts par les dépôts non marins à marins du groupe de la rivière Asu (Odigi, 2010). Le groupe de la rivière Asu représente les dépôts du premier cycle de dépôt marin transgressif et régressif dans la région (Petters, 1982). Les lits d'Eze Aku recouvrent le groupe de la rivière Asu en discordance et se composent de schistes, de calcaires et de crêtes de grès qui frappent en moyenne N040° E avec des pendages allant de 20° à 68°. Les corps de grès apparaissent en traits parallèles allongés (planche 1). Les lits d'Eze Aku représentent le deuxième cycle de dépôt transgressif qui s'est produit au cours du Crétacé supérieur (Murat, 1972 Nwachukwu, 1972). Les sédiments du Crétacé inférieur sont par endroits assez fortement plissés. Une zone de plissement assez fort apparaît au sud d'axes anticlinaux d'Abakaliki tracés sur plus de cinquante kilomètres. Les axes de plis sont orientés dans une direction nord-est-sud-ouest et les valeurs de pendage des anticlinaux vont de 5° à 80°, les valeurs les plus élevées obtenues autour d'Ameka, dans la région de minéralisation Plomb-Zinc (Reyment, 1965).

Digital Elevation Model (DEM) en tant que tableau ordonné de nombres (Meijerink et al., 1994 Biswas et al., 2012, 2013 Jana et al., 2012). Les valeurs d'altitude ont été prises à partir des valeurs de pixels du Shuttle Radar Thematic Mapper (SRTM). Le SRTM 90 m est la source de données codée dans une donnée référencée et est avancé pour fournir des valeurs d'altitude de haute qualité (Acharya et al., 2018). Les valeurs de hauteur SRTM représentent la hauteur moyenne des points dans la cellule. Des techniques de système d'information géographique (SIG) ont été utilisées dans l'analyse. Le SIG est conçu pour manipuler tous types de données spatiales ou géographiques. L'emplacement (point) de chaque pixel est la valeur de l'élévation au centroïde. Ici, les emplacements (villes) dans la zone d'étude sont enregistrés sous les coordonnées x = longitude, y = latitude et z = élévation respectivement. Une approche habituelle pour générer des informations de surface consiste à utiliser des courbes de niveau extraites de cartes topographiques, qui fournissent des élévations de terrain précises. Cette recherche tente d'utiliser les imageries de télédétection par satellite, les systèmes d'information géographique et la vérité au sol pour identifier les linéaments, leurs tendances structurelles et interpréter les caractéristiques géologiques observées dans la région d'Afikpo (planche 1 et figure 1).

Géologie de la région d'Afikpo

La région d'Afikpo a été l'un des centres de dépôt suite au plissement santonien dans le sud-est du Nigeria (Figure 2). Il y a des éléments tectoniques qui caractérisent le Nigeria onshore, lors de cette sédimentation. Ils sont le sud de la dépression de Benue au nord-est, le haut d'Abakaliki un anticlinorium à l'est, le haut d'Onitsha au sud-ouest, le bas d'Ankpa au nord-ouest séparé par le haut de Nsukka, le flanc de Calabar du massif d'Oban et le bas d'Afikpo au sud-est. L'épaisseur des sédiments dans la zone varie de mesures de gravité de 3 à 4,5 km. Selon Odigi (2007), dans le synclinal d'Afikpo, trois unités lithostratigraphiques principales du Crétacé ont été reconnues, le groupe de la rivière Asu, le groupe d'Eze Aku et la succession post-santonienne proto-delta du Niger. La zone se compose de quelques anticlinaux bas et hauts parallèles et de structures synclinales qui montrent des affleurements. La base des sédiments du groupe de la rivière Asu de la fin de l'Albien au début du Cénomanien est d'environ 3000 m. Le Groupe d'Eze Aku recouvre le Groupe de la rivière Asu en discordance avec une épaisseur d'environ 2000 m de sédiments du Cénomanien supérieur au début du Santonien (Figure 2). Le groupe d'Eze Aku est recouvert en discordance par des sédiments post-santoniens du delta pro-Niger (Odigi et Amajor, 2009 Odigi, 2010).

MÉTHODOLOGIE

Les images Landsat 8 OL1 de la zone ont été téléchargées à partir du portail en ligne USGS-GLOVIS du United States Geological Survey. Les données ont été acquises le 17 janvier 2015. La zone d'étude est couverte par P188 r 056, c'est-à-dire une partie et une ligne définissant les caractéristiques de l'image et se compose de deux zones de gouvernement local administratives LGA à savoir Afikpo Nord et Afikpo Sud LGA d'Ebonyi État. L'imagerie Landsat a une résolution spatiale de 30 x 30 m et 11 bandes spectrales couvrant la région visible et thermique du spectre électromagnétique. Les quatre bandes spectrales sélectionnées et utilisées à des fins de cartographie structurelle sont la bande infrarouge thermique (Bande 11), 11,5 à 12,51 & microm. infrarouge à ondes courtes (bande 6) 1,57 à 1,65 µm cela a aidé à l'identification de la teneur en humidité du sol, de la végétation et de la pénétration des nuages ​​minces près de l'infrarouge (bande 5) 0,85 à 0,88 µm utile pour mettre l'accent sur la végétation riche, la teneur en biomasse et littoral ( Jana et al., 2014 2016 a, b 2017) Le Rouge (Bande 4) 0,64 à 0,67 µm a la même utilisation que la Bande 5. Toutes les données ont été géoréférencées à la projection Universal Transverse Mercator (UTM), au datum WGS 84 et à la zone 32. Par la suite, l'imagerie a été traitée à l'aide du logiciel d'imagerie ERDAS pour améliorer ses qualités thématiques et spectrales. La carte de base géologique a été importée dans l'environnement logiciel ARCGIS pour l'extraction et la visualisation lithologiques. L'image traitée a été ajoutée dans ARCGIS pour l'extraction visuelle et la délimitation des structures géologiques, des linéaments, des anticlinaux, des synclinaux, des canaux de drainage et de la vérité au sol pour confirmation (planches 1 et 2).

La carte topographique et la carte géologique d'Afikpo ont été extraites de la carte NGSA de la Nigerian Geological Survey Agency, ont été numérisées et obtenues sous forme d'images raster et enregistrées au format TIFF, après quoi elles ont été importées dans l'environnement ILWIS pour un traitement ultérieur. Ce processus est nécessaire pour établir et attribuer des coordonnées géographiques réelles aux cartes numérisées. Un système de coordonnées a d'abord été créé, puis avec le menu fichier pour créer une géo-référence, en spécifiant le type et l'image raster à géo-référencer. La fenêtre de l'éditeur apparaît et on entre la coordonnée décrivant le point de rattachement sur la carte. Après avoir répété cela pour le nombre minimum requis de quatre (4) points de rattachement, enregistrez et quittez l'éditeur. Le traitement et l'interprétation d'images ont deux domaines d'application principaux pour améliorer l'information picturale et traiter les données d'écran. Images d'amélioration spatiale pour le spectateur et également traitement d'image. Un certain nombre de techniques peuvent être appliquées pour effectuer une amélioration spatiale, pour cette étude, un filtrage linéaire a été utilisé.

Dans cette étude, l'extraction a été réalisée en utilisant la méthode d'extraction manuelle des linéaments. Les linéaments sont extraits de l'image satellite à l'aide d'une interprétation visuelle à l'écran. Les linéaments apparaissent généralement sous forme de lignes droites ou de bords sur les images satellites, ce qui est dû aux différences de couleur dans le matériau de surface. L'utilisateur d'expérience est le point clé dans l'identification des linéaments en particulier pour connecter des segments brisés en un plus long. Les linéaments ont été numérisés à partir des composites couleur améliorés de Landsat ETM (bandes 7, 5 et 2) et de l'image ASTER GDEM à l'aide du logiciel ARCGIS 10.0. Ceci a été réalisé dans le but d'éliminer les linéaments non géologiques. Cependant, les caractéristiques qui aident à identifier les linéaments sont répertoriées comme suit les caractéristiques topographiques telles que les vallées rectilignes, les escarpements, les limites rocheuses rectilignes, le décalage des rivières, les variations de tons et l'alignement de la végétation. Les caractéristiques sont numérisées sous forme de couches linéaments, rivières, routes et agglomérations. La plaque 2 montre une photographie de terrain du linéament dans la zone tandis que la figure 3 montre des données d'image ETM.

RÉSULTATS ET DISCUSSION

Les résultats de plusieurs opérations réalisées ont suivi les objectifs fixés pour identifier les linéaments pour les carrières, l'exploration minière et la disponibilité des eaux souterraines. La visualisation cartographique en tant que processus cartographique a été appliquée aux linéaments extraits (tableau 1). Les résultats sont présentés sous forme de cartes, de rosaces, de tableaux et de graphiques. La photographie de terrain des structures linéaires dans la région de Ndibe montre la direction N000° à N054° dans les planches 4a et b. Les résultats de l'analyse des linéaments à partir de l'imagerie Landsat montrent un total de 116 linéaments, comme indiqué dans les tableaux 2a et b, avec une tendance NE-SO, NW-SE, ENE-WSW et NNE-SSW, les principales tendances structurelles étant dans le NE-SW et mineur E - W. La tendance de linéament dominante définie à partir de cette étude est la tendance NE-SW (52,2%) et la tendance la moins E &ndash W est (3,3%). Cette tendance correspond à la tendance structurelle dominante d'Anambra telle que définie par Benkhelil (1989). Selon Oden (2012), ces caractéristiques sont certainement des directions très fortes d'orientation privilégiée des veines minérales qui sont d'ailleurs la même que la tendance dans le goulet de la Bénoué. La typologie des linéaments est basée sur l'analyse de la longueur par la méthode du groupement. Les linéaments sont regroupés en quatre classes comme suit très long, long, court et très court, tandis que la représentation statistique se trouve à la figure 8, les mesures sur le terrain, la carte linéaire régionale et la carte de densité des linéaments se trouvent aux figures 4 à 9. Figure 4a, b et c montre la tendance du diagramme en rose de la vérité terrain dans NS à NE-SW, NE-SW à NW-SE et NE-SW et le stéréonet correspondant (Figure 5).

Les linéaments extraits ont été évalués en utilisant les paramètres de densité et de fréquence des linéaments. Les résultats ont été présentés sous forme de carte de densité de linéament, de diagramme en rose et de camembert. Le but de l'analyse de densité de linéaments est de calculer la fréquence des linéaments par unité de grille de cellule (30 m). Cela produit une carte montrant les concentrations de linéaments sur la zone. La carte de densité des linéaments de la figure 6 révèle des zones de fractures à haute densité dans la zone d'étude. Les zones sont donc interprétées en raison de la forte densité de linéaments observés dans la zone. Les linéaments observés ont la même tendance. Cela implique probablement qu'il y avait une intense activité tectonique dans la région. La carte de densité de linéament montre les variations de densité de linéament. Plus les linéaments sont denses, plus l'intensité de la fracturation de la roche est élevée, ce qui est une condition préalable au développement de passages creux sur une zone (Figure 7).

Le modèle numérique d'élévation (DEM) offre une capacité de perspective visuelle des caractéristiques du terrain. Il est utilisé pour la structure, la pente, le linéament, le schéma de drainage, la localisation des limites géologiques et des failles (Figure 8). Les pentes plus raides sont ombrées en rouge, tandis que les pentes douces sont ombrées en jaune. Les données DEM dérivées des données de télédétection sont utilisées pour déterminer les caractéristiques du terrain, de la pente et de l'aspect. L'analyse du terrain du DEM implique le calcul de la pente et de l'aspect. Les informations peuvent être extraites du DEM à savoir : (1) par la visualisation et (2) par l'analyse quantitative des données de terrain. Les zones vertes représentent des zones relativement plates. D'après la carte des pentes, une pente raide est observée dans la région d'Afikpo et est interprétée comme une crête de grès tandis que la faible pente et la pente douce se situent dans la région d'Amasiri (Figures 8 et 9). La pente de la crête est identifiée comme représentant un changement soudain de topographie. La pente est caractérisée par de nombreux ruisseaux, ravins et rivières. La zone de haut relief topographique est indiquée par des grès et les zones basses sont caractérisées par un mélange de schiste, de mudstones et de grès. Le schéma dendritique de drainage est évident dans les zones cartographiées. Le schéma de drainage reflète un contrôle structurel marqué du drainage par les failles. Le principal drainage, le chenal de la Cross River a de nombreux linéaments qui longent le chenal.

Le MNT de la zone d'étude se compose de six classes d'élévation de surface et montre la valeur d'élévation la plus élevée en rouge (76 à 281 m) et la plus petite élévation en bleu (6 -31 m) comme indiqué sur la carte en couleur et en pente (Figures 10 et 11 ). On a découvert que l'altitude au nord et à l'est comprenant Amuro, Mgbom, Afikpo, Ota et Amizu avait des altitudes élevées allant de 78 à 180 m au-dessus du niveau de la mer. Les différentes valeurs d'altitude sont présentées dans le tableau 1. Les MNE sont importants pour l'analyse hydrologique, tandis que la pente et l'aspect ont été utilisés pour déterminer la direction du ruissellement de surface, et donc l'accumulation de débit pour la formation des ruisseaux, des rivières et des lacs.

L'image du relief ombragé et le schéma de drainage ont été intégrés pour évaluer l'implication structurelle des linéaments extraits. L'image a été interprétée pour l'interprétation géologique en utilisant les sept (7) éléments de base : ton, texture, taille du motif, forme, ombre et association. La carte de la figure 11 montre que la texture et le motif de certaines zones ont été améliorés, ce qui facilite la cartographie du type de roche et de la structure.

La carte du schéma de drainage de la figure 12 a été produite en numérisant les rivières et affluents à partir de la carte topographique et de l'image Landsat ETM. Le modèle de drainage reflète la nature des formations souterraines. Les directions d'écoulement du réseau hydrographique explorent toujours le trajet des conduits des zones faibles, des portions de joint et de fracture des formations souterraines. Le motif dendritique tel qu'exprimé par la carte de drainage a facilité l'extraction du linéament.

L'orientation des linéaments est généralement analysée à l'aide de diagrammes en rose. Ce diagramme affiche la fréquence des linéaments pour un intervalle particulier. Un résumé de la direction de la tendance des linéaments a été effectué à l'aide du diagramme en rose de la figure 4. En termes de longueur, les linéaments ont été classés en quatre classes. Sur la base de cette classification, les linéaments de longueurs 0,38 à 1,42 et 1,43 à 2,42, constituent respectivement 28 et 44%, tandis que 2,43 à 3,54 et 3,55 à 6,18 constituent respectivement 24 et 4%. Les zones autour des parties nord-ouest, centre et sud-est de la zone d'étude sont couvertes par des valeurs de haute densité et sont également caractérisées par une intersection à haute densité de linéaments. Selon Edet et al. (1994, 1998), les zones de densité de linéament relativement élevée sont identifiées comme des zones de haut degré de fracturation de la roche qui sont une condition préalable à la conduite des eaux souterraines. De plus, la densité des linéaments est élevée dans les zones de substratum rocheux affleurant et de mort-terrain mince. L'analyse de la densité des linéaments a été la base du commerce dans la plupart des applications géologiques des contrôles structurels à la minéralisation, de sorte que les points d'intersection et les tendances sont des cibles dans les explorations. Par conséquent, les zones où ces linéaments croisent ou croisent des limites rocheuses constituent des zones cibles précieuses lors de l'exploration minérale (Ashano et Olasehinde, 2010). Les tendances observées au sein de la zone d'étude sont les orientations principales des structures régionales. La présence de tendances NE-SW, N-S et E-W a été signalée dans la zone par Opara et al.. (2014). Ces observations sont en accord avec quelques rapports antérieurs.

L'étude a été réalisée pour évaluer les linéaments régionaux dans la région d'Afikpo, au sud-est du Nigéria, à l'aide de techniques de télédétection et de SIG. Les images SRTM et Landsat ETM ont été acquises ainsi que les cartes topographiques et géologiques de la zone d'étude utilisées pour préparer les cartes thématiques, MNT, carte des pentes, carte des linéaments régionaux, carte de typologie, carte d'image du relief ombragé, carte du schéma de drainage, linéaments structuraux régionaux, carte de densité de linéament et diagramme en rose pour l'orientation des structures, ils ont été liés ensemble pour obtenir la signature de ces caractéristiques. Les zones de linéaments plus denses caractérisent l'intensité de la fracturation de la roche qui est une condition préalable au développement de passages creux sur une zone. Il s'est avéré être un outil utile pour l'identification des linéaments et la cartographie des falaises particulièrement difficiles et dangereuses de la région. Les résultats ont montré que l'application de la télédétection et du SIG dans la cartographie des linéaments et l'analyse structurelle sont bénéfiques dans la région pour les carrières, les eaux souterraines et les cibles d'exploration minérale. La vue synoptique offerte par la télédétection et la prise de conscience que les structures géologiques varient de petite à très grande jusqu'à des dizaines de kilomètres rendent cette méthode appropriée pour une cartographie géologique structurelle régionale. Les zones de densité relativement élevée sur la carte de densité des linéaments sont probablement des zones potentielles pour les eaux souterraines et des zones réalisables pour la minéralisation.

CONFLIT D'INTERÊTS

Les auteurs n'ont déclaré aucun conflit d'intérêts.

Acharya T, Kumbhakar S, Prasad R, Biswas A, (2018). Délimitation des zones potentielles de recharge des eaux souterraines dans la zone côtière du nord-est de l'Inde à l'aide de la géoinformatique. Gestion durable des ressources en eau pp. 1-8.
Référence croisée

Ashano CE, Olasehinde A (2010). Une étude intégrée du potentiel minéral économique du complexe de Ropp, au centre-nord du Nigeria. Journal mondial des sciences géologiques 8(1):1-15.

Benkhelil J (1989). L'origine et l'évolution du creux du Crétacé de la Bénoué (Nigéria). Journal of African Earth Science 8:251-259.
Référence croisée

Biswas A, Jana A, Mandal A (2013). Application de la télédétection, du SIG et de la technique MIF pour élucider les zones potentielles d'eaux souterraines d'une partie de la région côtière de l'Orissa en Inde orientale. Journal de recherche des sciences récentes 2(11):42-49.

Biswas A, Jana A, Sharma SP (2012). Délimitation des zones potentielles d'eaux souterraines à l'aide de techniques de télédétection et de SIG. Une étude de cas du district de Ganjam, Orissa, Inde. Journal de recherche des sciences récentes 1(9):59-66.

Edet AE, Teme CS, Okereke CS, Esu EO (1994). Analyse des linéaments pour l'exploration des eaux souterraines dans le massif précambrien d'Oban et le plateau d'Obudu, au sud-est du Nigeria. Journal of Mining and Geology 30(1):87-95.

Edet AE, Teme SC, Okereke CS, Esu EO (1998). Application des données de télédétection à l'exploration des eaux souterraines : une étude de cas de l'État de Cross River, au sud-est du Nigéria. Journal d'hydrogéologie 6:394-404.
Référence croisée

Egesi N (2017). Caractéristiques structurelles du grès d'Ajali dans les parties ouest et est du fleuve Niger, sud du Nigeria. Journal of Geography, Environment and Earth Science International 11(2):1-12.

Jana A, Maiti S, Biswas A (2017). Évaluation des oscillations du littoral à long terme d'une partie des zones côtières du delta du Sundarban, de l'Inde orientale &ndash Une étude basée sur la technologie géospatiale Recherche d'informations spatiales 25:713-723. (DOI : 1007/s41324-017-0139-x)

Jana A, Maiti S, Biswas A (2016a). Analyse des oscillations du littoral à court terme le long de la côte Midnapur-Balasore, baie du Bengale, Inde &ndash Une étude basée sur la technologie géospatiale. Modélisation des systèmes terrestres et de l'environnement 2(2) :64.
Référence croisée

Jana A, Maiti S, Biswas A (2016b). Suivi des changements saisonniers et cartographie des types de végétation côtière le long de la côte Midnapur-Balasore, baie du Bengale à l'aide de données Landsat multitemporelles. Modélisation des systèmes terrestres et de l'environnement 2(1):7.
Référence croisée

Jana A, Biswas A, Maiti S, Bhattacharya AK (2014). Changements du rivage en réponse à l'élévation du niveau de la mer le long de la côte de Digha en Inde orientale : une approche analytique de la télédétection, du SIG et des techniques statistiques. Journal of Coastal Conservation 18(3):145-155.
Référence croisée

Jana A, Sheena S, Biswas A (2012). Étude des changements morphologiques de l'île de Ghoramara, dans l'est de l'Inde, à l'aide de données satellitaires multitemporelles. Journal de recherche des sciences récentes 1(10):72-81.

Murat RC (1972). Stratigraphie et paléogéographie du Crétacé et du Tertiaire inférieur dans le sud-est du Nigeria. In : T.FJ Dessauvagie, et AJ Whiteman, (Editeurs), African Geology. Ibadan University Press, Ibadan, Nigéria. p. 251-269.

Meijerink AMJ, Brouwer HAM, Mannaerts CM, Valenzuela CR (1994). Introduction à l'utilisation des systèmes d'information géographique pour l'hydrologie pratique. Programme hydrologique international de l'UNESCO, Publication 23, Venise : UNESCO.

Nwachukwu SO (1972). L'évolution tectonique de la partie sud de la fosse de la Bénoué, au Nigeria. Magazine de géologie 109:411-419.
Référence croisée

Oden NI (2012). Veines de barytine dans la caractéristique du champ creux de Benue, le problème de qualité et l'implication tectonique de la source. Recherche sur l'environnement et les ressources naturelles 2(2):21-31.
Référence croisée

Odigi MI (2007). Architecture de faciès et stratigraphie séquentielle des formations du Crétacé, sud-est de la fosse de Benue, Nigéria. Thèse de doctorat non publiée. Université de Port Harcourt 132 p.

Odigi MI, Amajor LC (2009). Déformation cassante du bassin d'Afikpo, au sud-est du Nigeria : preuve d'un régime d'extension du Crétacé terminal dans le goulet inférieur de la Bénoué. Journal chinois de géochimie 28(4):369-376.
Référence croisée

Odigi MI (2010). Organique Évaluation géochimique du potentiel de production de pétrole/gaz de la matière organique dans les strates du Crétacé du bassin inférieur de la Bénoué, Nigéria. Journal chinois de géochimie 29 (3) : 240-256.
Référence croisée

Opara AI, Onyewuchi RA, Onyekuru SO, Okonkwo AC, Nwosu IE, Emerga TT, Nosiri OP (2014). Interprétation structurale du sous-bassin d'Afikpo : preuves à partir de données magnétiques aéroportées et de données Landsat ETM. Elixir Earth Science 71(2014):24546-24552.

Petters SW (1982). Foraminifères benthiques et stratigraphie du Crétacé Tertiaire d'Afrique centrale. Palaeontographica Abteilung A. 179:1-104.

Reyment RA (1965). Aspects de la géologie du Nigeria. Univ. Ibadan Press Nigeria P 145.

Copyright et copie 2021 Les auteurs conservent les droits d'auteur de cet article.

Cet article est publié sous les termes de la Creative Commons Attribution License 4.0


Institut national de technologie Motilal Nehru - NIT Allahabad

L'Institut national de technologie Motilal Nehru (MNNIT), Allahabad a été créé en 1961 en tant qu'entreprise commune du gouvernement. de l'Inde et du gouvernement. de U.P. conformément au schéma d'établissement du REC. La première pierre du collège a été posée par le premier Premier ministre indien, Pt. Jawahar Lal Nehru le 3 mai 1961 sur un site s'étendant sur 222 acres sur les rives du fleuve Ganga. Le bâtiment principal du collège a été inauguré par un autre fils illustre de l'Inde, le Premier ministre Sri Lal Bahadur Shastri le 18 avril 1965. MNNIT, Allahabad était autrefois connu sous le nom de Motilal Nehru Regional Engineering College, Allahabad. À compter du 26 juin 2002, le collège est devenu une université et est maintenant connu sous le nom de Motilal Nehru National Institute of Technology. L'institut propose 9 programmes de premier cycle en ingénierie d'une durée de quatre ans et 19 programmes d'études supérieures d'une durée de deux ans. Les programmes de premier cycle mènent au B.Tech. diplômes, tandis que les programmes d'études supérieures en ingénierie mènent à M.Tech. degrés. L'institut s'inscrit également au doctorat. candidat Les membres du corps professoral sont activement impliqués dans la recherche et le conseil. Un grand nombre de projets de recherche et de conseil ont été entrepris, plusieurs d'entre eux étant d'importance nationale et mondiale. Les étudiants sont largement exposés à l'environnement interculturel en tant que candidats de divers autres pays tels que le Sri Lanka, le Népal, le Bangladesh, le Bhoutan, l'île Maurice, la Malaisie, l'Iran, le Yémen, l'Irak, la Palestine et la Thaïlande rejoignent également le MNNIT pour divers étudiants de premier cycle et de troisième cycle. programmes.

L'institut propose les programmes subsidiaires suivants :

Les installations de formation des étudiants de premier cycle de l'Institut sont disponibles dans la zone industrielle dans les domaines académiques de la mécanique, de l'électricité, de l'électronique, de la chimie et d'autres branches de l'ingénierie.

1. NTMIS - Systèmes nationaux d'information sur la main-d'œuvre technique. Les activités du Centre Nodal sont :

  • Ce système informatisé fournit une banque de données à jour sur les diplômés et les titulaires d'un diplôme d'ingénieur.
  • Estimation et prévision des besoins des différents domaines de l'ingénierie et de la main-d'œuvre technique.
  • Collecte et stockage de l'information et sa distribution et récupération.
  • Fournir des données au MHRD, à la commission de planification, aux gouvernements des États, aux industries des secteurs public et privé.
  • Providing information regarding expansion in engineering education, modification of curricula, improvement in the quality of teaching and strategy for employment generation.

2. Research And Consultancy Cell - The Institute attaches great importance to research and thus academic faculty is actively engaged in research and consultancy. These activities are looked after by the R & C Cell headed by Dean (R & C). The R & C Cell has been established with the objective of promoting and fostering research and consultancy and related services. It monitors all activities undertaken by various departments of the Institute. The vitality of the research at Institute is clearly evident from the externally funded schemes from organizations like UGC, CSIR, DST, CMRS etc. The faculty has also extended its expertise and experience to various public and private sector organizations through a number of sponsored projects. Interested parties who want to take the technical help should contact the Dean Research and Consultancy, and we will be happy to offer solution using latest laboratory equipment and highly qualified academic staff.

3. SC/ST Pre-Examination Training Centre - Under a scheme of the Ministry of Welfare, Government of India, New Delhi is a Pre- Examination Training Centre for coaching Scheduled Castes and Scheduled Tribes candidates for Engineering Services Examination conducted by the Union Public Service Commission, New Delhi with total intake of 40 trainees is being run by the College since 1973. The trainees at the Centre are provided with free coaching, library and medical facilities and a stipend of Rs.500/- per month per trainee towards boarding, lodging and other expenses.

4. Sequential M.Tech - The Institute offers the opportunity to working people to study for Masters Degree in various disciplines on a part time basis over 5 semesters. The classes for these courses will be organised during the summer months. Not all departments are offering this program currently. The actual number of courses for the particular session to be offered shall be announced through the news papers along with the other details of application. It is a self supporting unit within the Institute and participates in organising of seminars, conferences, symposia etc. This unit also organises short term courses and special course modules and sponsored courses on request from industries

5. Quality Improvement Program- Teachers in engineering institutions get opportunities to study under the quality improvement program (QIP). The QIP selections are made centrally and announcement for applications are made each year. Teachers will have to send in their applications through their institutions. The list of applicants qualifying for interview / test will be called for interview at MNNIT. Qualification in GATE is not a pre condition for selection. Teachers continue to remain as employee of their college during the period of study.

Lieu - It is located in the city of Allahabad in the state of Uttar Pradesh. Click here for - Google Map Location.

Départements

  • Applied Mechanics.
  • Chimie.
  • Civil Engineering.
  • Computer Science and Engineering.
  • Electrical Engineering.
  • Electronics & Communication Engineering.
  • Humanities and Social Science.
  • Management Studies.
  • Mathematics.
  • Mechanical Engineering.
  • Physics.
  • GIS Cell - Geographic Information System. It is among few premier technical Institutes of India to offer M.Tech. in GIS and Remote Sensing.

Auberge - MNNIT is fully residential institution with seven hostels for boys and two for girls. One hostel is exclusively for post graduate students.

Bibliothèque centrale - The Central Library has 1,04,382 Collection of books and bound periodicals. It also subscribes 53 Indian and 237 International technical periodicals. In order to facilitate all the readers in selecting the reading materials of their choice, the access to stacks is open to its members. Keeping the library on modern techniques, the reading materials has been classified and catalogued as Dewey Decimal Classification and Anglo- American Cataloguing Rules-II. It works as nerve centre of the institution by keeping the knowledge of students and faculty members update. Information data bank is constantly updated and facilities are added. The present library area spreads over 2455.49 sqm. The functionaries of central library is guided by the set-up of LLRC and Working Group.

Some of the features of the Library:

  1. JCCC &ndash J-Gate Custom Content for Consortia, is a customized solution for accessing and sharing journal literature subscribed by all the IITs, IISc and IIMs, either individually and collectively through INDEST Consortium. 23 National Institutes of Technology ( have joined this community of resource sharing consortium) to whom the benefits of [email protected] is extended as secondary members.
  2. [email protected] is a common gateway to access 6327 e-Journals from 1309 publishers, subscribed by IITs, IISc. IIMs (17 Libraries).

IL. Installations - The whole college is well connected by 100 Mbps LAN, and all the hostels are provided with Internet facility. The computer centre is well equipped with state of the art latest servers. The Computer Centre is connected to INTERNET through 6 MB lease line.

Design Centre - It has been established under the INDO-UK REC project at Motilal Nehru National Institute Of Technology, Allahabad. This centre conducts R & D and consultancy activities in the area of CAD / CAM, PCB Design, Image Processing and Vision Systems, Robotics, Air Pollution Control and Structural Testing etc. The centre covers a site of about 900 square meter and a built up area of about 1200 square meter in two floors. There are five laboratories, conference hall and other administration and service areas. The Design centre is equipped with 24 no. of Pentium PC/AT's networked together with two servers. The centre has acquired about 20 work stations in medium and high end performance range. The work stations include those from HP, SGI, SUN and Alpha.

Besides these there are other high precision equipment at this centre are :

  • Arrow 750, 4-Axis Vertical Machining Centre.
  • FDM 1650 Rapid Prototyping Machine. LKPF 35 PCB Prototyping Machine.
  • Image Processing System with Digital Signal Processing Capabilities.
  • Air Pollution monitoring system.
  • Damage diagnostic system from crack detection and corrosion measurement.
  • Software's such as AUTOCAD, PROENGINEER, IDEAS etc.

Laboratory Facilities - The college encamps different departments which not only helps in the smooth functioning of the academic activities but also provide the budding technocrats with the expertise guidance and the latest laboratory facilities for their technical upliftment and development of professional traits. Each department provides various lab. facilities for the practical as well as research purpose. Parallel computing laboratory with Param 10000 Super Computer and other nodes is a well equipped laboratory for Parallel Computing and Database applications.

III Cell - The Institute Industry Interaction Cell (III Cell) is equipped with necessary infrastructure facilities which are necessary for R & D projects and liaison with the industries. The Cell establishes contact with the industries for getting industrial projects for undergraduate and post graduate students and also to get R & D project for the faculty members. The main focus is the local industries like BPCL, ITI, TSL, TSL, GEC etc. The III Cell also promotes staff members to visit industries to get first hand technological information and also identify industrial problems which can be handles by the college staff. Similarly college invites engineers and scholars working in industries and institutions for delivering special lecture to students and faculty.

Institute Dispensary
- It is an out patient Dispensary catering the following need of Approximately 3000 students and similar number of staff & their dependants.

  1. Consultation & Dispensing of medicines to students, staff & their dependants.
  2. Special facilities of E.C.G., sugar testing by Glucometer.
  3. Services of Dental surgeon, Orthopaedic surgeon, Ophthalmic surgeon, Skin specialist, Gynaecologist are available on different days.
  4. Homoeopathic medicines also being provided under consultation of Homoeopathic consultant.
  5. Physiotherapist is also available for all type of physiotherapy.
  6. Organization of different camps and talks for benefit and awareness of mass in diseases like Hepatitis ,AIDS, Asthma, Diabetes and Arthritis.

Gymkhana - Gymkhana is a student governed organization that cultivates leadership, encourages students to participate in outdoor activities, and provide facilities for games and sports. The members of the staff monitor activities of Gymkhana and help the students in organizing and managing their functions. Gymkhana provides facilities fr out-door games like Athletics, Cricket, Foot-ball, Hockey, Badminton, Basket-ball, Base-Ball, Lawn-Tennis, Squash, Gymnastic, Yogic-Exercise, Boxing and Volley-ball etc. Each game is looked after by a captain and an officer in charge. Captain of the game is nominated by the President Gymkhana on recommendation of O.C. President Gymkhana is Principal. All the games are properly run with the assistance of Gymkhana staff. For proper functioning of all the games, Gymkhana Executives meets from time to time and makes necessary rules. Currently, Dr. Sudarshan Tiwari (EI.ED) is the President Gymkhana.

Students Club - The Student's Club provides facilities of indoor games (Table Tennis, Carom, Chess etc.) to all students. Cultural activities like music and drama, hobbies like photography, painting drafting and radio, literary activities like debates seminars etc. are encouraged. A large no. of Newspapers and magazines shops are available.

Student's Club is divided into six main sections:

  • Literary.
  • Cultural, Dramatic and Music.
  • Photography and Painting.
  • Indoor Games.
  • Radio and Hobby.
  • Film.

Each section is looked after by committee of students elected from each hostel under the guidance of staff member, nominated by President. The General Secretary coordinates all the functions of the Club. The work of the Club is supervised by President, Student's Club. He is assisted by one vice president and Officers-in-charge of various activities. Currently, Dr. Rakesh Mathur (A.M.D) is President Student Club.

National Cadet Corps - There is one N.C.C. Co. functioning in the College having two platoons of engineers and one platoon of EME students having N.C.C. Contexte. After passing 'B' and 'C' certificates in N.C.C. they get preference in employment in Defence Departments as well as in private sector, Other things being equal, N.C.C. (Cadets) Candidates who are certificates-holders are given priority. 'C' certificate holder, after getting commission in the Army are given six months seniority on their course marks.The National Service Scheme is aimed at including a sense of national and social responsibility among the students and to make them appreciate the dignity of labour for the welfare of rural and weaker sections of the society. Under N.S.S. they have to participate for 240 hours in regular programmes, serve for two years, and attend one special camp of 10 days duration over a period of two years. After successful completion of the programmes, the students are awarded a certificate which is given due weightage by various Government and private organizations during selection for jobs.

Annual Meets - MNNIT hosts four Major National Level Meets namely:


Voir la vidéo: Niin kaikki on kuin ennenkin