Suite

Postgis - gestion d'un jeu de données unique, plusieurs systèmes de coordonnées

Postgis - gestion d'un jeu de données unique, plusieurs systèmes de coordonnées


Je suis en train de mettre en place une base de données d'inventaire forestier qui vise à stocker des informations sur les données des parcelles forestières de divers pays. Le projet actuel est au Mozambique, d'autres sont au Laos, etc.

Chaque projet fournit ses données forestières dans différents systèmes de coordonnées. En dehors de cela, les données de tracé (champs) sont identiques (presque), il est donc logique de les stocker toutes dans une seule table.

J'ai rencontré le problème aujourd'hui où je veux afficher plusieurs données de projet au Mozambique. Le CRS d'un projet est fourni en WGS84, l'autre en UTM 36S. La table de géométrie a défini le CRS pour les tracés sur WGS84, donc lorsque je charge dans QGIS, je ne peux pas voir les tracés dans UTM.

Quelle est la meilleure pratique ?

  • Choisir un seul SCR (WGS84) pour toutes les données de parcelle ?
  • Pour stocker les données de tracé de différents pays dans différentes tables ?
  • Ou en fonction de l'enregistrement que je visualise, QGIS peut-il utiliser dynamiquement la projection pertinente ?

Je dirais que la situation idéale est de tout ranger dans une table, avec le même srid. Cependant, si ce n'est pas idéal dans ce cas, j'envisagerais de créer une vue qui effectue une st_transform sur la géométrie vers le srid souhaité, puis de l'utiliser pour afficher dans qgis.


Si vous voulez pouvoir effectuer des requêtes sur l'ensemble de la collecte de données, vous devez absolument tout avoir dans une seule table. La pire chose que vous puissiez faire alors est de stocker un ensemble de données pour une utilisation quotidienne avec différents SRID dans la même table, donc si vous avez un ensemble de données global, votre meilleur choix sera probablement d'utiliser WGS84 pour tout. Les choses que vous pouvez envisager de faire, en fonction de votre mode d'utilisation, sont les suivantes : - Avoir une colonne avec les données d'origine pour l'assurance qualité. Ensuite, si vous ou quelqu'un d'autre devez remettre en question certaines de vos données, vous pouvez extraire l'ensemble de données d'origine, vous devriez également avoir une colonne stockant le SRID, la chaîne de proj ou une autre définition claire de la projection d'origine. - Comme la projection est une tâche assez gourmande en CPU, vous pouvez envisager de stocker les données dans plus de projections - s'il doit y avoir une ou plusieurs projections non WGS84 que vous utilisez régulièrement. (Je sais que c'est une réponse tardive, mais certaines réflexions et expériences sont survenues lorsque je suis tombé sur votre question en cherchant autre chose - peut-être que quelqu'un d'autre peut l'utiliser)